Login   
Nos syndicats 
Agriculture
AFPA
Transport Aérien
Animateurs sociaux
Cabinets médicaux
CFTU
Commerce (CSECAM)
CTM
BTP
Dockers
Employés de pharmacie
Finances Publiques
Municipaux
Missions locales
Martinique première
Métallurgie
ONF
Pompiers
Produits pétroliers
PROTECTION SOCIALE
PTT (France-télécom et la poste)
RSI
La Santé
SEM-CGTM: Syndicat de l'électricité de la Martinique
SEEMD-Didier
Education SMPE-CGTM
Usine du GALION
Usine de valorisation des déchets
Nos syndicats

AFPA




L'Afpa : le choix de la solution finale !

Ainsi, par la volonté des élus politiques de tout bord, l’Afpa Martinique c’est fini !
C’est au terme d'une audience de près de trois heures, que le tribunal de commerce a prononcé la liquidation de l'Afpa et donc a décidé de sa fermeture définitive. Cette sentence judiciaire jette d’un seul coup d’un seul, 130 salariés et leur famille à la rue.
C’est surtout le choix qu’on fait les politiques. Aujourd’hui ils ont si bien laissé les choses à l’abandon, que les salariés laissent entendre qu’ils craignent de ne pouvoir percevoir leurs indemnités de rupture de contrat. Quant aux stagiaires en formation jusque-là, dans certaines entreprises, les employeurs refusent de les maintenir en activité.
Le désastre est bel et bien là car le personnel de l’AFPAM se retrouve aujourd’hui encore face à des menaces non avouées. D’ailleurs il semble, selon les dires des salariés, que leur situation aussi dramatique qu’elle soit, n’est pas vraiment la priorité pour les élus de la CTM.
 
29-10-2016



Afpa Martinique : mis à mort par les élus de la Collectivité

Un jugement en redressement judiciaire a été ouvert Le 12 juillet-2016 à L'association Afpa Martinique à Fort-de-France. Cette grande association de la formation professionnelle connait donc en ce moment ses plus mauvais jours.
Ainsi, par la faute des élus, l’association s’est retrouvée en état de cessation des paiements. Cette situation s’est inéluctablement produite, dès lors que les subventions de la Collectivité n’étaient plus assurées. En effet la subvention versée en 2015 était inférieur de 27% de la subvention précédente de 2014. Résultat, l’AFPA s’est petit à petit trouvée saignée à blanc, et ses créanciers par la suite n’ont fait que lui porter le coup de grâce.
Aujourd’hui, tout laisse penser, que rien ne sera fait par les élus de la Collectivité pour redresser les comptes de l’Association, les toréros de l’arène CTM ont déjà décidé de la mise à mort.
La situation pour eux est trop belle, pour se libérer à bon compte d’un « satellite » couteux donc gênant. Car une fois la liquidation prononcée la voie sera complètement libérée pour nos élus qui n’auront plus à se soucier du poids administratif et financier du personnel. C’est donc l’occasion rêvée de se débarrasser des salariés sans se « salir » les mains à devoir les licencier !
De plus, du fait que l’Association soit dirigée par un collège de partenaires sociaux, la faute n’est plus  politique, mais de gestion, donc imputable sans autre forme de procès aux acteurs sociaux bénévoles, « ils n’ont qu’à se démerder avec le problème » disent nos chers élus.
D’ailleurs certains des élus actuels, ne laissent-ils pas entendre que la situation de faillite de l’Afpa n’est pas leur fait, mais celui : « des six années d’une politique dévastatrice menée par l’équipe régionale précédente ».
Le désastre est bel et bien annoncé et si le personnel de l’AFPAM, face à cette situation, semble être serein la prudence voudrait tout de même qu’il s’inquiète de leur sort, car les nouveaux élus de la CTM semblent avancer masqués vers une privatisation de la politique de formation professionnelle, et si tel est le cas, les salariés ont tous à craindre pour le maintien de leurs emplois.
 


Accueil - La CGTM - Travail - Société - Nos syndicats - Juridique - Se syndiquer - CGTM WEB-TV - International - Contact - Photos - Culture -
© CGT MARTINIQUE