Login   
Nos syndicats 
Agriculture
AFPA
Transport Aérien
Animateurs sociaux
Cabinets médicaux
CFTU
Commerce (CSECAM)
CTM
BTP
Dockers
Employés de pharmacie
Finances Publiques
Municipaux
Missions locales
Martinique première
Métallurgie
ONF
Pompiers
Produits pétroliers
PROTECTION SOCIALE
PTT (France-télécom et la poste)
RSI
La Santé
SEM-CGTM: Syndicat de l'électricité de la Martinique
SEEMD-Didier
Education SMPE-CGTM
Usine du GALION
Usine de valorisation des déchets
Nos syndicats

RSI



Au RSI Antilles-Guyane, la grève a payé


Cliquez pour agrandir

Pendant 5 jours de grève, des dizaines de salariés ont tenu en échec la Direction Régionale du RSI Antilles Guyane, la Direction Nationale du RSI et ont réussi à ne pas se faire écraser.
Contre eux les grévistes ont eu la Direction Régionale du RSI Antilles Guyane et quelques  << salariés >>  qui par calcul ont pris fait et cause pour la Direction Régionale et mobilisé des moyens contre la grève.
Cette longue grève est une véritable fierté pour les dizaines de salariés qui y ont participé.
C’est la fierté d’avoir mené un combat juste et légitime. C’est le combat pour l’emploi et pour protéger les conditions d’existence face à une direction peu engagée, voir inefficace et qui qui agit dans le seul but d’augmenter ses profits.
Le soutien extraordinaire des administrateurs, de quelques travailleurs indépendants, des syndicats des CGSS est la preuve la plus éclatante que cette grève était juste et que nombre de militants et d’autres s’y reconnaissaient.
Tous les grévistes tiennent à remercier tous les travailleurs qui les ont soutenus et leur ont permis de tenir.
Grace à la grève, la mission IGAS de Mr Dominique GIORGI et la Direction Nationale du RSI (Mr SEILLER) ont dû céder à nos revendications.
La grève reste la meilleure arme des travailleurs.

30-09-2017

courriel_de_Mr_J._THOMAS.pdf
Courrier_IRP_Antilles_Guyane.pdf


Les salariés du RSI des antilles et de la Guyane en grève illimitée à partir du lundi 18 septembre

Les équipes du gouvernement travaillent depuis des semaines pour préparer l'« adossement » du RSI au régime général, soit la disparition d’un régime particulier dédié aux travailleurs indépendants. Mais ses équipes connaissent-elles toutes les particularités du RSI ? Nous en doutons, car si c’était le cas...
Lire la suite du communiqué dans le document ci-dessous

Ecoutons les explications de Jean-Jacques GAUMONT (Délégué Syndical CGTM) en page CGTM-WEB-TV

Document


La suppression du RSI doit se passer dans des conditions acceptables pour l’ensemble des salariés

Le gouvernement Macron annonce la suppression du RSI pour le 1er Janvier 2018. Il faut se souvenir que c’est en juillet 2006 que le gouvernement Villepin créée le RSI qui résulte de la fusion de 3 caisses de protection sociale, AVA, ORGANIC et AMPI des travailleurs indépendants.
Aujourd’hui, le RSI assure une mission de service public en gérant la Protection Sociale Obligatoire de plus de 6,6 millions de travailleurs indépendants.
En Martinique, c’est plus d’une soixantaine de salariés qui compose la structure et pas moins de 6000 dans la France entière. Et si leur colère se fait entendre, c’est qu’à l’annonce de la suppression du RSI, aucune garantie de maintien de l’emploi, ni de reclassement de l’ensemble des 6000 dans les organismes de Sécurité Sociale n’a accompagné cette nouvelle.
Alors, ne voyant venir aucun engagement d’en haut, les salariés s’inquiètent sur le devenir de leurs emplois et plus que jamais exigent d’être associés à toutes les opérations d’adossement du personnel RSI au régime général.
Des grèves de salariés des caisses ont ‘ailleurs eu lieu à Marseille, Toulouse, Lyon, Montpellier et Bordeaux pour ainsi démontrer la capacité de mobilisation des salariés.
Aujourd’hui, une mission interministérielle composée de 2 inspecteurs IGAS et IGF a été sollicitée par les ministères et 20 chantiers seront activés ayant chacun une mission spécifique
La CGTM exige que cette transformation du RSI se fasse sans licenciement ni mobilité géographique imposée et qu’une confirmation écrite soit diffusée très rapidement.
Elle exige de participer aux travaux de tous les chantiers que la mission IGAS/IGF souhaite ouvrir et attend des réponses rapides et concrètes des autorités concernant les conditions de leur intégration à la CGSSM.

09-09-2017

RSI


La CGTM remporte largement les élections au RSI

Aux dernières élections du Comité d’entreprise et de la Délégation du personnel du RSI (Réseau Social des Indépendants), la CGTM remporte 11sièges sur les 14 disponibles.
C’est un succès indéniable de notre organisation, qui dénote surtout la confiance que placent les salariés dans l’action que mène la CGTM dans le contexte de crise que traverse l’organisme.
En effet, aujourd’hui avec Macron au pouvoir, les menaces qui pèsent sur l’existence du RSI: sa disparition, sa refondation voir sa fusion au sein de la CGSSM est au centre des discussions du pouvoir central, et à juste titre, ce climat malsain soulève les inquiétudes de l’ensemble des salariés du Réseau.
Et le choix massif des salariés pour la CGTM, vient sans doute la clarté de l’engagement de ses représentants, qui lors de leur campagne d’explication, n’ont pas caché aux salariés les risques qui pèsent sur leurs emplois et aussi de la possible nécessité qu’ils aient à se mobiliser.
C’est donc en s’engageant résolument à défendre les intérêts des travailleurs dans ces circonstances troublantes, que normalement la CGTM a été quasiment plébiscitée et portée aux responsabilités par un personnel très mobilisé.

12-07-2017

Profession de foi élections RSI

Accueil - La CGTM - Travail - Société - Nos syndicats - Juridique - Se syndiquer - CGTM WEB-TV - International - Contact - Photos - Culture -
© CGT MARTINIQUE