Login   
Nos syndicats 
Agriculture
AFPA
Transport Aérien
Animateurs sociaux
Cabinets médicaux
CFTU
Commerce (CSECAM)
CTM
BTP
Dockers
Employés de pharmacie
Finances Publiques
Municipaux
Missions locales
Martinique première
Métallurgie
ONF
Pompiers
Produits pétroliers
PROTECTION SOCIALE
PTT (France-télécom et la poste)
RSI
La Santé
SEM-CGTM: Syndicat de l'électricité de la Martinique
SEEMD-Didier
Education SMPE-CGTM
Usine du GALION
Usine de valorisation des déchets
Nos syndicats > La Santé

Actus Santé 1



L’hôpital va de plus en plus mal

L’hôpital, service public, est malade de la politique du gouvernement menée au service des profiteurs capitalistes.
Tous les hôpitaux de Martinique, du CHUM à l'EPDSM Maurice Despinoy (ex Colson) pâtissent d'une multitude de dysfonctionnements, liés en majeure partie à cette politique délibérée de restrictions de l’État.
Et de ces deux structures, c’est le CHUM qui est le plus en difficulté. C’est celui qui a l'effectif le plus conséquent : de l’ordre de 5 000 salariés...Lire la suite dans le tract ci-dessous

lopital an bamabam


Bulletin de la Santé

Bulletin santé février-mars-aril 2015
Tract jeunes 1er mai


Publications CGTM-SANTE (Oct 2014)

Liste à puces
  • Des embauches massives contre la dégradation de nos conditions de travail
  • Ki nouvel CHUM (oct 2014)
  • Pour nos salaires ne comptons que sur nos luttes
Embauches massives
Ki nouvel
Pour nos salaires


Publication CGTM-SANTE

Yonn de nouvel OCT 14
CHMV: SA KA PASSE MANGO VULCIN




Travayè ki ni 55 lanné an montan, la direksion CHUM ka mété kouto an ba goj yo !

La direction du CHUM attaque une fois de plus le personnel proche de l’âge de la retraite.
Malgré les lois et le statut qui garantissent des droits au personnel, la direction du CHUM  expédie des courriers en recommandés aux agents, certains ont reçu 4 courriers recom-mandés...Lire la suite dans le doc ci-dessous 

Appel à réunion


Récentes publications de la Santé (juin -juillet 2014)

 Compte-rendu audience du 15 juillet avec le DRH


audience du 15 juillet avec le DRH

 Bulletin de la santé juin 2014


Bulletin de la santé

 Ki Nouvel CHUM juillet 2014


Ki Nouvel CHUM


Le Service Informatique (DSIO) du CHUM en grève

Depuis 2010, le personnel de l'informatique a sensibilisé la direction à trois reprises sur la situation critique du service informatique (Mai 2010 – Juin 2011 – Octobre 2013).
Nous avons été reçus par la Direction ce LUNDI 21 JUILLET A 9h30 en salle des commissions, suite à un préavis de grève (déposé le 16 Juillet 2014) pour dénoncer les problèmes de la DSIO...Lire la suite 

Grève informatique


Vendredi 27 juin 2014: En action pour sauver l’hopital public et les emplois


Cliquez pour agrandir

L’hôpital public est menacé par la politique des gouvernements successifs qui distribuent les fonds publics à des sociétés privés, tout en réduisant les budgets de la santé
Conséquences
Pour les usagers
• Diminution de la qualité et de la sécurité des soins
• Mise en danger de mort des patients
• Diminution du nombre de lits
• Perte de confiance
Pour les travailleurs hospitaliers
• Conditions de travail inhumaines...Lire la suite

Tout moun doubout
cgtm-cdmt en action pour les emplois


La CGTM SANTE avait raison! Le tribunal sanctionne l’OMAS et le SASM

La CGTM Santé avait en effet saisi le 3 décembre 2013 le Tribunal d’instance pour signifier que le SASM ne remplissant pas la condition d’ancienneté posée par la loi, il n’avait pas la capacité de signer le protocole électoral. Pour cette raison, la CGTM Santé avait demandé de constater l’irrégularité du protocole...Lire la suite dans le doc ci-dessous 

La CGTM avait raison...

La CGTM-SANTE ORGANISE une Assemblée Générale à l'OMASS le 17 juin 2014 à 14h, pour débattre des conséquences de cette décision du tribunal.



KI NOUVEL CHUM

A lire dans ce numéro du mois de mai: - Action cuisine le 22/4
- Délégation CRSA
- Délégation 7B, effectif
- Bilan réunion prime du 29/4
- Bilan réunion contractuels du 28/4
- Préparons le 22 Mai

KI NOUVEL mai 2014


Bulletin de la Santé d’avril 2014

A la une de ce bulletin :
Edito: Se préparer à prendre l'offensive
Vie des établissements : CH FRANCOIS, CEV, CH ST ESPRIT, CH TRINITE, EHPAD du ROBERT, CHNC site CARBET
Connais tes droits : durée d’assurance (CNRACL)
Dégradation inquiétante de la santé en Martinique...Lire le bulletin ci-dessous

Bulletin d’avril 2014


Centre Hospitalier du FRANCOIS: Suspension de la grève


Cliquez pour agrandir

Après neuf jours de grève au cours desquels le piquet a fonctionné sans interruption de jour comme de nuitavec interdiction de pénétrer aux non grévistes et au directeur tout en laissant l’accès ouvert aux agents du service restreint réglementaire, aux familles, ainsi qu’aux différents prestataires assurant le fonctionnement normal de l’établissementle travail a repris le 3 avril dernier.
Pour autant, le préavis de grève n’a pas été levé puisquesur les 13 points de la plateforme de revendications, seuls 12 ont été traités avec succès. Pour parvenir à ce résultat et face aux atermoiements du directeur qui semblait une fois de plus disposé à mener le personnel en bateau, il aura fallu deux déplacements des représentants de l’Agence Régionale de Santé sur le site ainsi que deux audiences du Maire (Président du Conseil de Surveillance).
Le 13ème point, celui concernant le départ du directeur, est par contre resté en suspens.
En effet l’ARS - ayant souhaité la mise en place d’une commission d’enquête préalable - s’est donnée deux mois pour prendre une décision. Un curieux arbitrage quand on sait que cette même Agence avait mis beaucoup moins de temps au Centre Hospitalier du Marin pour déplacer un directeur qui - semble-t-il - avait moins de choses à se reprocher que celui du François.
Pourquoi jouer la montre alors qu’ici le contexte était plutôt à la mise en place de solutions rapides et efficaces ? Les liens inavouables qui lient ce directeur et la direction de l’ARS seraient-ils à l’origine de toutes ces tergiversations?
« Tout homme ou toute institution qui essaiera de me voler ma dignité perdra » a dit un jour Nelson MANDELA. Quoiqu’il en soit, le personnel gréviste de l’hôpital du François qui ne comprendrait pas que ce directeur continue d’être en poste après un tel conflit et après tous les griefs exposés à son encontre, se réserve le droit d’étaler ces fameux liens douteux sur la place publique avant - une nouvelle fois - de se mettre debout . . . au nom de la dignité.



CHUM : Publications

  • Ki nouvel mars 2014
  • Yonn de nouvel
Ki nouvel MARS 2014
Yonn de nouvel AVRIL 2014


Les travailleurs de l'hopital du François poursuivent leur mobilisation

Depuis le mardi 25 mars 2014 le personnel de l’hôpital du François est en grève pour dénoncer le mode de fonctionnement inique instauré depuis quelques années au sein de cet établissement publique par le Directeur Erique MARIE-LOUISE.
Une délégation de collègues assistés de responsables de la CGTM-SANTE  a bien  été reçue par le Directeur le jeudi 20 mars 2014 à 11h 30 avec pour objectif d’obtenir des réponses claires et précises aux 12 points de la  plateforme de revendications.
Après cinq heures de discussion, le discours souvent creux et lénifiant du Directeur.
Depuis le début de la grève plusieurs réunions ont eu lieu avec le directeur, l’ARS et le maire de la commune, et la direction se dit enfin d’accord pour donner satisfaction sur les 12 points de revendications, même si à ce jour aucun document écrit n’est parvenue au comité de grève.
Cependant au cours de la grève les différents témoignages portés par les travailleurs en grève ont mis en évidence le fait que le problème relationnel avec le directeur était le point essentiel de la revendication. Aussi les travailleurs ont introduit un 13e point de revendication réclamant le départ du directeur et sa remise à disposition de l’ARS.
Cette revendication n’ayant pas reçu un avis favorable à ce jour, les travailleurs de l’hôpital ont décidé de continuer la mobilisation.

Lire les points de revendications et la lettre ouverte ci-dessous.

Communiqué de presse
Lettre ouverte à ERIQUE MARIE-LOUISE


Hôpital local du François: Directeur ou Dictateur

Depuis sa nomination à l’Hôpital Local du François en juillet 2006, le Directeur de cet établissement public n’a eu de cesse, en tous les cas dès ses premières années de direction, de démontrer ses lacunes pour ne pas dire son incompétence en termes de management et même de gestion.
Pourtant cinq directeurs l’ont précédé et aucun d’eux n’avait démontré de telles lacunes dans ces domaines. La preuve est que tous ses prédécesseurs avaient une confiance certaine dans le personnel et particulièrement dans les différents responsables de service. Un élément précis peut apporter une preuve supplémentaire. En effet durant toute une année, celle qui a précédé son arrivée, la direction était assurée par un Directeur intérimaire  qui ne venait à l’hôpital que deux ou trois après-midis par semaine. Pourtant cela n’a pas empêché l’établissement de fonctionner normalement, sans oublier que tous les documents attendus par la DSDS, devenue aujourd’hui l’ARS, arrivaient sans problème. Les instances fonctionnaient normalement et  nul n’a eu à se plaindre. Ni les médecins, ni le personnel, ni le Trésor Public, ni les fournisseurs.
Lire la suite dans le tract ci-dessous

Tract


La CGTM-SANTE s'est réunie en Assemblée générale annuelle de bilans


Cliquez pour agrandir

L’assemblée générale de la CGTM SANTE s est tenue les 30 et 31 janvier 2014 a Marie-noire à Rivière Pilote.
- Un peu plus de 150 participants par jour. Dès l'entrée : une table de littérature qui a eu un franc succès, des teeshirts et casquettes pour ceux qui n'en ont pas, une exposition de panneaux sur : "la Grèce : ceux quifont payer leur crise aux autres", puis la table des inscriptions dans les différentes instances et nous arrivions dans la salle très bien décorée par les camarades du Marin.
- Nous avons eu une délégation de Guadeloupe, Guyane et France,
- Les échanges ont été très enrichissants. L'AG a échangé sur la question des cotisations. Une position a été prise sur le principe d une hausse progressive des cotisations basée sur le salaire de chacun.
- Un moment fort le vendredi avec une intervention sur :" la société estelle socialiste puisque le gouvernement est socialiste". L’assemblée a manifesté un grand intérêt devant la multiplicité des questions.
 
Après l'adoption des résolutions, l'AG a élu le Comité Santé et la Commission de contrôle financier.
C'est en chantant l'INTERNATIONALE et FOK MOBILISE que nous avons terminé nos travaux.
- Nous avons eu une réunion de travail avec quelques camarades responsables et  toutes les délégations invitées.
- Les points abordés : les questions de représentativité, élections 4 décembre, formation, ... revendications communes inter régionales.

résolutions


SANTE-CONTRACTUELS: Plans Intégration 2013 / 2014

Plan intégration 2013/2014


Publications Santé

Yonn dé nouvel (décembre 2013)
Kin nouvel (décembre 2013)


CHUM, 16 décembre 2013: Protocole d'accord de fin de conflit

Protocole d'accord du 16 décembre 2013

Réunion avec la direction sur l'état des lieux pour les contractuels: le JEUDI 26 décembre à 9H



Compte Rendu audience DRH DU 26 NOVEMBRE 2013

Compte-rendu audience 26 novembre 2013


Bulletin de la santé: Octobre 2013

Dans ce numéro d’octobre 2013 : un édito sur les retraites, la vie dans les établissements, extrait bulletin CGT sur les catégories C, actualités syndicales…Consultez le bulletin dans le doc ci-dessous ainsi que le ki nouvel d'octobre 2013

Bulletin octobre 2013
Ki Nouvel octobre 2013


Les travailleurs des Urgences de la MEYNARD ont suspendu leur mouvement degrève

Le personnel des Urgences du CH PZQ ont été en grève du 03 au 7 octobre 2013 pour les motifs suivants :
-Non-respect de la dignité des patients à cause du manque de lit
-Attente interminable dans les couloirs, manque de lits d’aval pour coucher les patients ou en attente de transfert sur un autre site.
-Manque de sécurité pour la prise en charge correcte des patients-personnel épuisé, épuisement moral et physique (burn out)
-Manque de personnel médical et paramédical (augmentation du flux de patients)ect..Lire la suite dans le tract et dans le Yon de nouvel de septembre ci-dessous.

Tract du personnel des urgences


CHUM: YON DE NOUVEL SEPTEMBRE 2013

  • Greve des collègues des urgences de PZQ
  • Retraites : des attaques contre les actifs les retraites et les jeunes
  • Le CTE  du 04 Octobre 2013.
Yon de nouvel septembre 2013


EHPAD Gliricidias: grève du 18 septembre

Suite à l’AG du jeudi 11 septembre 2013, les salariés de l'EHPAD Gliricidias du François soutenus par la Cgtm santé ont adressé un courrier annonçant un départ en grève pour une durée illimitée à compter de ce jour 18/09/13 sur les   revendications suivantes :
 1-Non au licenciement d’une salariée
2-Complément d’heures pour des agents à temps partiel
3-Annulation de la sanction contre une AS 4-Organisation de la sécurité dans l’établissement
5-Conditions de travail...Lire la suite dans le tract ci-dessous

tract greve gliricidias du 18/09


Tour de yole 2013 : La CGTM-SANTE invite la population à participer au sauvetage de l’hôpital public


Cliquez pour agrandir

Présente sur le tour des yoles 2013, à travers la tenue d’un stand, une distribution de tracts, la pose de banderoles  et des discutions directes avec  les spectateurs sur différentes étapes, la CGTM-SANTE a profité de cette manifestation  pour sensibiliser la population sur la situation financière du CHU de Martinique et la nécessaire participation du plus grand nombre, pour obtenir les 353 millions d’euros pour sauver l’hôpital public.
Retrouvez en page santé le tract distribué à la population à lire et à imprimer
Un compte-rendu du CHSCT du 22 janv et 24 avril 2013 et compte rendu CTE du 23 juillet 2013 sont aussi présents en page santé

Tract tour des yoles 2013
Compte-rendu CTE 23 juillet 2013
Compte-rendu CHSCT 22 janvier 2013


La CGTM-SANTE a tenu son assemblée générale de mi-parcours


Cliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

Plus d'image dans notre gallerie photos lire le journal de la santé ci-dessous

Journal juin-juillet 2013


Dé mo kat pawol an lè grev 26 jwen !

La CGTM a appelé l’ensemble du personnel à la lutte par un mouvement de grève le Mercredi 26 juin 2013, afin d’exiger le versement immédiat et sans condition des 353 M€ d’aides accordées par l’Etat.
 
Des rassemblements avec prise de parole se sont tenus dans 3 établissements.
Ce mercredi matin au CHFF, les grévistes ont interpellé le conseil de surveillance du CHUM afin qu’il rédige une motion ou qu’il prenne la décision de  demander que le versement des 353 M€ prévu sur 4 ans  dans l’accord cadre, le soit en une seule fois et sans conditions (ce principe a été retenu).
 
Nous  grévistes de différents établissements avons ensuite convergé vers l’ARS où se sont retrouvés  des délégations du commerce, de l’agriculture, de la Caf ainsi que d’autres sections  du Médico-Social.
Nous étions une centaine  de salariés, de militants et de délégués.
 
Après des prises de paroles : place au tambour, chacha et ti bois « pou bay la vwa ».
 
Une délégation a été reçue par Mr URSULET, le directeur général de l’ARS.
Nous avons exposé nos revendications au regard du manque d’effectif, de matériel, de fournitures et des conditions de travail difficiles que subissent au quotidien l’ensemble du personnel du CHUM.
Mr URSULET directeur de l’ARS, nous a garanti le versement d’une aide financière de 107 M€  pour l’année 2013 ainsi qu’une aide exceptionnelle au cours du dernier semestre. Il envisage une recapitalisation de l’aide dans le cadre d’un CPOM (Contrat Pluri annuel Objectifs et de Moyens) qui sera établi en fin d’année avec projet médical et projet d’établissement.
Le DG nous informe de son choix d’aider à l’investissement sur un certain nombre de projets qui pourraient augmenter les ressources de l’Hôpital et sur lesquels il est en attente depuis 3 mois du corps médical et de 15 jours de la direction. Il parle aussi des lenteurs administratives sur par exemple, l’informatisation des consultations externes.
Nous avons aussi posé le problème de la reconstruction de l’hôpital du St Esprit et de la nomination d’un directeur. Le DG nous a rassuré sur ces deux points et a répondu à notre demande spécifique d’audience sur cette question.
En cours de l’après-midi, une délégation a été reçu par la conseillère du premier ministre Mme LE CORRE en préfecture.
Nous avons de nouveau détaillé les difficultés quotidiennes du personnel du CHUM lié aux difficultés financières de l’établissement.
La conseillère du premier ministre, Mr AYRAULT s’est engagé à transmettre fidèlement notre revendication  et à faire valoir  une réponse écrite du premier ministre pour rassurer dit –elle le personnel. Nous restons mobilisés.

Le tract à imprimer


Défendons notre droit à la sante
Mobilisations, arrêts de travail, grève, mercredi 26 juin

Agissons, face au danger que constitue la dégradation des conditions sanitaires de l'hôpital public par manque de matériel médical, de médicaments et de personnel pour accueillir et soigner les patients, du fait du volume important des dettes (353 millions d'€).
 Ces dettes importantes proviennent essentiellement du non respect par l'Etat de ses engagements depuis de nombreuses années notamment sur la revalorisation  du coefficient géographique (c'est à dire de la prise en compte dans le budget des surcoûts à hauteur de 30,4%, dus à l'éloignement, à la nécessité de constitution de stocks supplémentaires  et à l'indemnité de vie chère)...Lire la suite dans le doc ci-dessous

Pas de fichierDéfendons notre droit à la sante


Le CHU de Martinique un grand malade: opération de sensibilisation de la population par la CGTM-SANTE


Cliquez pour agrandir

La situation des hôpitaux et plus particulièrement du CHU de Martinique a conduit la CGTM-SANTE à organiser  une opération de sensibilisation de la population le samedi 15 juin dès  7h du matin au  Pont de Californie. Après des prises de parole et distributions de tracts les manifestants ont marché sur l’autoroute,  sans encombre, jusqu’à la maison des syndicats où une conférence de presse a été organisée. Sur les raisons de cette mobilisation, et les exigences des travailleurs hospitaliers, écoutons G. JOACHIM-ARNAUD.

Tract à l'attention de la population


L’aide de l’état doit être immédiate d'un seul trait et sans conditions

L'hôpital public en Martinique est très malade et en grave danger.
Depuis 2005, nous ne cessons d'alerter les pouvoirs publics, les directions respectives, les parlementaires et autres élus de même que nos tutelles.
L'ARS et les directions ont pensé, défendu et appliquent la fusion des 3 EPS déficitaires en espérant sortir du déficit dans 4 ans au prix de plus de 800 suppressions d'emplois.Cette pos ition n'était pas la nôtre. Cette fusion s'est déroulée dans la précipitation, sans préparation des équipes médicales paramédicales et administratives.
Nous n'avons cessé de le dénoncer...Lire la suite dans le Bulletin de la santé

Bulletin mai 2013


Récentes publications CGTM-SANTE

Compte-rendu audience avec direction
Décret relatif à la résorbtion de l'emploi précaire
Prime de service 2012


Bulletin de du Centre hospitalier Lamentin-Mangot-Vulcin

Bulletin du CHL-MV


La CGTM-SANTE réclame le versement immédiat de l’aide de 353 millions d'euros pour soigner dans les hôpitaux en Martinique


Cliquez pour agrandir

Au cours d'une conférence de presse le 19 avril 2013, la CGTM-SANTE dénonce la dégradation continue des conditions de prise en charge des patients, les problèmes liés à la fusion  et réclame le versement immédiat de l'aide de 353 millions d'euros pour une prise en charge correcte des patients dans nos hôpitaux.
Ecoutons les explications de Magalie ZAMOR la nouvelle secrétaire générale de la CGTM-SANTE et retrouvons le contenu de la conférence de presse dans le document ci-dessous   

déclaration conférence de presse du 19-04-2013


Bulletin de la Santé de mars 2013

Pour savoir ce qui se passe dans nos hôpitaux et maison de retraites consultez le bulletin de la CGTM-SANTE du mois de mars et le Yonn dé nouvel du CHUM

bulletin mars 2013
Yonn dé nouvel du 30 mars


CHUM: Compte-Rendu de la Réunion du Conseil deE Surveillance du jeudi 21 mars 2013

Compte-rendu


Le personnel du laboratoire de Trinite dit non au projet de démantèlement

La direction du pôle de Biologie du Centre Hospitalier Régional de Martinique (CHRM) a décidé de déplacer 3 techniciens du laboratoire de Trinité vers des laboratoires du site Pierre ZOBDA-QUITMAN (PZQ) : 1 immédiatement (imaginer la désorganisation !!!) et 2 autres en septembre 2013...lire la suite dans le doc ci-dessous 

tract labo de trinité du 27-03-2013


Compte-rendu du premier CTE du CHUM

Le 18 Mars 2013 s’est tenu le  1er CTE du CHU de Martinique issu des élections professionnelles du 07 Février 2013. Après la désignation des représentants aux différentes commissions, plusieurs points ont été débattu :
Avis sur le projet de restructuration des Urgences Hospitalières de Mangot Vulcin
Présentation de l’organisation de la cellule locale d’accompagnement social à la Modernisation (la CLASMO)
Information relative au projet d’externalisation de la blanchisserie etc….Lire la suite dans le doc ci-dessous

Cpte rendu CTE du 18-03-2013


Ras le bol aux urgences pédiatriques de la MFME
« NOU DOUBOUT POU SA CHANGÉ»

Travailler à 2 infirmières au lieu de 4, voilà ce que nous impose la direction.
C’est grave pour nous comme pour nos petits patients.
Nous revenons régulièrement sur nos repos. Notre planning est constamment changé entre le matin et l’après-midi.
Y’en a marre de l’auto remplacement. Nous avons aussi une vie familiale. Nous ne sommes pas mariés avec l’Hôpital !
Nous exigeons l’effectif :
Ø infirmière - puéricultrice de : 4 le matin, 4 l’après-midi et 3 la nuit
Ø auxiliaire de puériculture de : 2 le matin, 2 l’après-midi et 1 la nuit
Ø brancardier                               : 4 le matin, 3 l’après-midi et 3 la nuit
Les secrétaires sont aussi en souffrance. Des milliers de dossiers ne sont pas traités avec des risques d’égarement.
Les brancardiers font des dizaines de km par jour. Ils sont usés et certains présentent des usures aux genoux. A côté de cela, les ascenseurs sont des fois en panne, le pneumatique pour transmettre les prélèvements sanguins ne fonctionne pas toujours. Les Deck et fauteuils roulants sont manquants et les brancards sont défectueux.
Nous avons perdu le  " U "  de CHU, ne perdons pas le  " S "  de notre Santé……
FOK SA CHANGE
 Les seules Urgences Médico-Chirurgicales Pédiatriques de la Martinique sont celles de la MFME
Nous exigeons des moyens matériels et humains pour garantir des soins de qualité et préserver notre santé.

NOUS SOMMES TOUS CONCERNÉS
SOLIDARITÉ !

Action soutenue par la CGTM-SANTE                                                        Le 11 mars 2013



YONN DE NOUVEL du 02 mars 13

-Une blanchisserie publique et fonctionnelle: sé sa nou lé
-Mobilisation à l'imagerie médicale
-Une explosion à la cuisine
-Concours AMA
-Intégration des contractuels
Etc...

YONN DE NOUVEL du 02 mars 13


CHUM: Elections du 7 février 2013

Bravo collègues, bravo camarades pour avoir utilisé votre droit démocratique pour élire vos représentants dans les diverses instances CTE et CAPL.  
Certes plusieurs centaines d’entre nous n'ont pu s'en servir du fait des actions anti-démocratiques de 2 syndicats minoritaires.
 Et ce sont plusieurs dizaines d’autres qui ont omis de signer leurs enveloppes, ce qui eut pour conséquence d’invalider leurs votes...Lire la suite dans le tract ci-dessous

COMMENTAIRE ET ANALYSE DES ELECTIONS DU 7 FEVRIER


Résultats élections professionnelles au CHUM: quasi égalité des 3 syndicats

Le 1er janvier 2013 le CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique) a été mis en place par la fusion des 3 Centres Hospitaliers de Fort-de-France, du Lamentin et de Trinité, cette fusion a donc naturellement nécessité la mise en place des instances représentatives du personnel. Le jeudi 7 février des élections professionnelles ont donc eu lieu pour déterminer la représentativité des syndicats dans ce nouveau CHUM.  Nous vous présentons les premiers résultats qui feront l’objet dans les jours qui viennent d’une plus fine analyse par notre organisation.


3 syndicats briguaient les suffrages du personnel hospitalier, les résultats sont les suivants :

CTE
CGTM  845 voix   6 sièges   CDMT 844 voix  6 sièges   FO 899 voix 6 sièges

CAPL
CGTM  650 voix   9 sièges   CDMT 644 voix  9 sièges   FO 662 voix 9 sièges

CHSCT
CGTM  3 sièges   CDMT 3 sièges   FO 3  sièges

Ces résultats font apparaitre une égalité globale entre les  forces syndicales, chaque syndicat  recueillant 1/3 des suffrages des électeurs.


Tract premiers résultats

YONN DE NOUVEL

Pas de fichierYonn dé nouvel de février 2013


La CGTM-SANTE a tenu son Assemblée Générale de bilans

L’année 2012 a été marquée par de nombreuses luttes dans le secteur de la santé et d’actions en direction de la population pour dénoncer la situation financière désastreuse des hôpitaux, obtenir des moyens supplémentaires pour soigner la population dans des conditions acceptables  et préservés  des emplois menacés, c’est dans ces conditions que  la CGTM-SANTE a tenu son assemblée générale de bilans les 24 et 25 février derniers pour faire le point sur toutes les actions qu’elle  a mené en 2012 et définir ses orientations pour 2013. Avec l’entrée dans la phase active de l’application du plan de retour à l’équilibre des établissements de santé concocté par l’ARS et les directions des hôpitaux,  la vigilance des travailleurs est plus que jamais de mise… Ecoutons les explications de G. JOACHIM-ARNAUD

Résolutions AG février 2013


CHUM: FLASH-INFO du 22 janvier 2013

AMA : « Test avant Préparation Concours !!!! » NOMBRE DE POSTES AU CONCOURS...
Blanchissserie -
Cuisine : sa ka fet ??
Lire le flash en page santé

FLASH INFO du 22 février 2013


Grève à l’hôpital de Mangot-Vulcin


Cliquez pour agrandir

Les travailleurs du centre hospitalier de Mangot-Vulcin ont observé un mouvement de grève de 3 jours pour dénoncer principalement des insuffisances d’ effectifs et une détérioration des conditions de travail au service d’urologie, aux urgences et chez les brancardiers. Si la grève est actuellement suspendue des débrayages sont prévus la semaine prochaine notamment en ce qui concerne les problèmes de l’informatique au bureau des entrées. Ecoutons les explications de Magalie ZAMOR (secrétaire de la section syndicale)

Protocole d'accord du 09-01-2013



Cliquez pour agrandir


CHU de Martinique: CTE Extraordinaire du 19 Décembre 2012

Compte-rendu


Rencontre avec L’IGAS

Le 07 décembre, une délégation de la CGTM-SANTE du CH de Trinité, du CH du Lamentin Mango-Vulcin  et du CHUFF a eu à sa demande une réunion avec Mr GUARRIGUE GUYONNAUD, inspecteur général issu du collège Appui, Conseil et Management de l’IGAS. C’est un ancien directeur de CH à Tours...Lire la suite dans le tract ci-dessous
Retrouvez aussi dans ce tract les articles concernant:
ELECTIONS PROFESSIONNELLES DU 07 FEVRIER 2013
VALIDATION DES SERVICES DE NON TITULAIRES
CHU: Prise en compte du temps en qualité de « contrat aidé » dans l’évaluation de l’ancienneté
LE MONSONGE NE TUE PAS !

Tract santé du 12-12-2012


Compte-rendu de la rencontre du 9 novembre 2012 entre les organisations syndicales de la santé, les parlementaires de Martinique et le ministère des affaires sociales et de la santé

Au cours de cette réunion les points suivants ont été débattus
Plan santé outre-mer : le respect des engagements de l’état
Le volet social : emploi et qualité des soins
La répartition des activités sur le territoire : répondre aux besoins et attentes de la population
La prévention : quel budget
Les activités logistiques : maintien dans le service public
La mise aux normes des établissements de santé publics...
lire le compte-rendu ci-dessous

Dossier présenté par les syndicats pour rencontre du 9 nov 2012
Observations de la CGTM-SANTE à propos de cette rencontre


Hôpital: Des mots différents et une même politique

Marisol Touraine prétend faire de la défense de l’hôpital public son cheval de bataille. Mais a-t-elle prévu des embauches de personnel hospitalier ? Non. Elle s’est engagée à ce « qu’aucun Français ne soit à plus de 30 minutes de soins d’urgence », mais a-t-elle programmé le financement de centres de santé de proximité ? Non. Le gouvernement a, au contraire, prévu de faire 657 millions d’économies sur les hôpitaux. Et si la ministre ne parle pas de « rentabilité », elle dit vouloir « renforcer l’efficience interne des établissements ». Où est la différence ?
Tout doit-il être rentable dans cette société ? L’éducation, la santé doivent-elles être rentables ? Est-ce que s’occuper des anciens atteints d’Alzheimer, cela doit être rentable ? Est-ce que soigner les malades atteints d’un cancer, cela doit être rentable ? Bien sûr que non !
Le bon fonctionnement des services publics a été pendant longtemps un des indices les plus sûrs du degré de développement d’un pays et même du degré de civilisation. Ne laissons pas les capitalistes et leurs serviteurs au pouvoir la faire reculer.

Lire le bulletin de la santé ci-dessous

Bulletin de la santé octobre 2012


SANTE: AN NOU WOUVE ZIE NOU
Des précisions sur les restrictions en cours et à venir !

La direction préfiguratrice du CHUM a transmis aux organisations syndicales, ce qu’elle a arrêté avec la direction de l’ARS au travers de fiches projets transmises le 09 octobre au ministère pour validation. Une fois validées, ces fiches serviront de base pour la signature du CPOM (contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens). C’est ce CPOM qui engagera l’Etat et les directions des hôpitaux l’un apportant 353 millions sur 5 années  à condition que les autres mettent en vigueur un plan de restrictions  
En résumé des fiches projets de la direction : on note que pour 12 pôles cliniques et 5 pôles fonctionnels, les suppressions d’emploi vont s’élever à 47 pour le personnel médical et à 829 pour le personnel non médical, soit un total de 876 de 2012 à 2016.
Sur ce total, 194 suppressions d’emploi seraient concernées  par des redéploiements et 682 correspondraient à des départs à la retraite non remplacés sur les 3 établissements : CH Trinité, CHLMV et CHU de FF.
Les effectifs totaux de ces établissements passeraient de 5681 en 2011 à 4805 en 2016.
On note que, sur la même période, les gains d’économie programmés vont s’élever à 90 millions d’euros.
Pour rationaliser les ressources humaines, outre les 876 suppressions d’emplois, les directions prévoient ;
-          Des indemnités pour départ volontaire et des aides à la reconversion
-          La réduction de l’absentéisme par différentes mesures
-          La réduction des dépenses salariales pour un « retour à la réglementation sur le temps de travail et des modalités de rémunération » entre  autres. Cela ramène à un nivellement par le bas au niveau des 3 établissements.
Lire la suite dans le tract ci-dessous 

Tract santé 14-10-2012


CONCOURS AMA (assistant médico-administratif)
Publication de 2 arrêtés

Le CHU PZQ de Fort-de-France a décidé d’organiser un concours d’AMA avant fin décembre.
Seul le Lamentin n’ a pas encore communiqué le nombre de postes et la répartition Interne / Externe
(CHU : 6 postes / CH Trinité : 8 postes).
Publication au Journal Officiel du 04 octobre 2012 de deux arrêtés en date du 27 septembre 2012...Lire la suite dans le tract ci-dessous 

Tract AMA 17 oct 2012


Communique CGTM SANTE du CH LAMENTIN MANGOT VULCIN

La CGTM Santé CHLMV dénonce le démantèlement et la dégradation de l’offre de soins sur l’hôpital Mangot Vulcin :
- Le service des brûlés qui se retrouvera sans médecin et dont l'avenir est très incertain,  ce d’autant que le CHU de Pointe à Pitre a obtenu l'agrément pour être centre de référence.
 
- Le service des urgences fermé les week-ends et jours fériés avec des conséquences graves sur la prise en charge de certaines filières notamment drépano.
 
-  En Gériatrie, diminution envisagée de l'effectif des soignants principalement des IDE, traduction immédiate : maltraitance des pers âgées.
 
- La scission du service Tête et Cou (ORL  sur MV et OPH sur. CHU PZQ.
Toutes ces restructurations ne sont pas sans conséquence sur les agents et sur la qualité de la prise en charge des patients.
Toutes ces restructurations se font de manière arbitraire, en tous cas pour le personnel exécutant. Aucune information claire. Quel est l’objectif recherché pour l’usager ? Quelles sont les vraies difficultés ou les atouts ?
Les travailleurs hospitaliers et les usagers ne sont pas des bwa bwa !
 
La CGTM Santé CHL MV exige une politique claire sur l'offre de soins sur le CHL MV qui prenne en compte  la qualité et la sécurité des soins.
La CGTM Santé exige également le maintien des emplois et des moyens financiers.
 
Pour la CGTM Santé CHLMV
 Magalie ZAMOR

Signez la pétition de l'Association des brûlés de la Martinique

Pétition: Non à la mort du service des brûlés de la Martinique.


CHU: FUSION…M.A.R.F ? SE KI SA ?

Dans le contexte de fusion des 3 MCO  (CHU, CHLMV, CHLDT) ce qui est mis en avant par l’ARS et le Ministère c’est la situation de faillite de ces établissements.
L’ARS a constituée « LA MARF » ( mission d’accompagnement , de reclassement et de formation).La MARF est composée du président du conseil régional, de  la présidente du conseil général , de la directrice du pôle emploi, du directeur du travail,, des directeurs des 3 MCO ,  de l’ARS, du  directeur de l’Aract, du président de l’URASS, des représentants des organisations syndicales.
L’ARS a mis en place la MARF pour supprimer de manière SOFT c’est à dire sans licenciement sec 1141 emploissur les 4 années à venir, par redéploiement (vers le public ou le privé ou le médico-social), par reclassement et par la formation.
Les organisations syndicales n’ont pas  répondu à une première invitation en juillet et ont exigé, avant, la tenue  de la réunion de la CRC (commission de concertation régionale) et l’envoi de documents.
Une deuxième invitation toujours sans support nous est faite pour le 13 septembre 2012.
La CGTM n’ira pas à cette réunion, encore une fois, faute de documents c’est-à-dire du « plan social » détaillé.
La CGTM souhaite avoir l’avis du personnel sur sa participation aux prochaines convocations de la MARF lors de passage de ses représentants  dans les services  et en Assemblée générale.
-Y aller, ne signifie nullement pour nous cautionner les plans de l’ARS ; mais être les yeux et les oreilles du personnel pour l’informer, l’alerter et réagir.
-Ne pas y aller, c’est priver le personnel d’informations sur les dispositifs qui se mettent en place
A ce sujet, la CGTM-Santé vous invite à une réunion :
JEUDI 27 septembre à 7H30 AU RESTAURANT DU PERSONNEL DE PZQ
BIEN INFORMER POUR MIEUX AGIR COLLECTIVEMENT C’EST LA FORCE DES TRAVAILLEURS !



Hôpital: Vacances terminée, rentrée quoi de neuf ?


Cliquez pour agrandir

Des jours de détente et de repos pour certains. Pour d’autres ce furent les difficultés liées au non remplacement et aux pénuries.
Au début d’Août le décret de création du CHUM a été publié. Cela ne change rien au fond de ce que nous disions : avec ou sans décret, impliquer les professionnels du terrain au changement en cours en prenant leur avis en amont, non pas en les informant à posteriori.
 
C’est aussi dans ce sens que les syndicats de la Santé ont exigé et obtenu la réunion de la CRC (Commission Régionale de Concertation : composée d’élus politiques, des directions d’hôpitaux, de l’ARS, de médecins, de représentants d’usagers et de représentants syndicaux).
 
Après la réunion du 9 juillet, une réunion devait se tenir le 30 juillet et n’a pas été convoquée aux dires de l’ARS, du fait de nombreuses absences. Une autre est programmée le 11 Septembre...Lire la suite dans le document ci-dessous 

Tract: Vacances terminée, rentrée quoi de neuf ?



Fok Nou Tout Solidè, Pas..nou tout biswen lopital


Cliquez pour agrandir

Sauver l’Hôpital Public c’est agir pour me garantir, pour te garantir, pour nous garantir, le droit d’avoir des soins de qualité et en toute sécurité.
Aujourd’hui l’hôpital ne peut le faire car il est en faillite. Il doit, chaque jour, exécuter une véritable gymnastique pour payer ses fournisseurs, leur donner un acompte, verser les salaires … 
L’hôpital public ne peut être constamment sur le qui-vive. Il ne peut avoir ce mode de fonctionnement au quotidien de façon continue.
Pour faire face à ses obligations, pour remplir sa mission correctement, l’hôpital a besoin d’argent...Lire la suite dans le document ci-dessous

Fok Nou Tout Solidè


CH TRINITE: Compte-rendu réunion avec la CME du CHU de Martinique

Sur proposition du Dr LIN, vice président de la CME (CME récemment élue) et chef du pôle endocrino-diabéto sur site, s’est tenue une réunion le 20 juillet 2012 entre la CME et les organisations syndicales, en présence de la Direction et des médecins du CHLD.
La réunion a eu du mal à démarrer, car certains de nos camarades, toujours figés dans une posture de contestation et de rapport de force, ne souhaitaient pas écouter, ni entendre les propositions de la CME.
La CGTM-Santé, partie prenante de cette réunion, pour avoir voulu la maintenir, a dû essuyer des invectives des militants du syndicat UGTM...Lire la suite dans le document ci-dessous 

Compte-rendu réunion avec la CME du CHU
Tract: La fusion malgré nous
Tract: Sos hôpital public


Synthèse des actions de la CGTM-SANTE du 27 juillet au 1er août.

Synthèse des actions de la CGTM-SANTE


Compte-rendu rencontre direction du 23 juillet

Compte-rendu rencontre direction 23 juillet
Compte-rendu: Conseil de surveillance du 24 juillet 2012


Divers tracts publiés mois de juillet 2012

CHU: Gadé réalité-a
CHU: Compte-rendu multiples réunions
CHL-MV: résultats intégrations


Avant l'attaque en règle contre les travailleurs

Ayrault se demande où prendre l'argent qui manque dans les coffres de l'État. Les mesures qui devaient être prises lors du premier conseil des ministres, mercredi 4 juillet, veulent faire croire que ce sera dans les poches des riches : contribution exceptionnelle de deux milliards d'euros sur les grosses fortunes, retour sur un cadeau de Sarkozy aux héritiers, taxation des stock-options des dirigeants des grands groupes, prélèvement exceptionnel de 3 % sur les dividendes et annulation de la hausse de la TVA.
Le total de ces prélèvements, peu douloureux en fait pour ces très riches capitalistes, et l'annulation d'un coup porté aux consommateurs ne suffiront même pas à remplir l'objectif principal et affiché du gouvernement : payer rubis sur l'ongle la dette due aux banques, en premier lieu les 53 milliards d'euros d'intérêt correspondant aux 1 717 milliards de dettes de l'État.
Pour ce faire, ainsi que l'audit demandé par Ayrault à la Cour des comptes et rendu le 2 juillet l'a recommandé, le gouvernement devra trouver dix milliards d'euros cette année et trente-trois l'an prochain. La Cour des comptes annonce franchement ce qui risque bien d'être la politique du gouvernement.
Pour faire rentrer l'argent, ce rapport propose d'augmenter les impôts. Si la Cour estime que l'impôt sur les bénéfices des sociétés est déjà très élevé, si elle ne dit mot de l'impôt sur la fortune ou d'une réforme fiscale imposant plus lourdement les riches, elle affirme en revanche qu'une augmentation de la TVA ou de la CSG, essentiellement payée par les travailleurs, sera sans doute nécessaire.
Pour équilibrer les comptes, il faut aussi faire des économies. La Cour préconise qu'elles s'appliquent essentiellement aux classes populaires puisque « le ralentissement des dépenses publiques et la hausse des prélèvements obligatoires demanderont des sacrifices aux ménages, qu'ils soient contribuables, bénéficiaires des prestations sociales, agents publics ou usagers des services publics ». La liste de ces attaques, et de ce qu'elles rapporteraient, est longue.
La moitié des fonctionnaires, d'État, hospitaliers ou territoriaux, partant à la retraite continueraient à ne pas être remplacés. De plus leur salaire serait gelé et leur déroulement de carrière bloqué. Les dépenses sociales seraient réduites, l'exemple de l'Allemagne qui réduirait les siennes de dix milliards d'euros d'ici 2014 est mis en exergue. Et de disséquer l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) pour montrer comment on peut réduire les prestations sociales en s'y prenant bien.
Le rapport « démontre » de la même façon que l'État dépenserait trop pour le logement, alors qu'il y a des millions de mal-logés. Il propose de ne plus indexer les retraites et les allocations familiales sur la hausse des prix, mais sur une improbable croissance, ce qui revient à les diminuer. La Cour demande également un changement de calcul du montant des retraites, permettant de le réduire.
Et il y a des pages et des pages d'attaques plus ciblées, contre les étudiants, les familles de plus de trois enfants, les personnes soi-disant indûment logées en HLM, bref contre tout le monde, sauf contre les capitalistes.
Il s'agit donc d'un plan contre le niveau de vie de la population, visant à permettre à l'État de récupérer de quoi payer la rente due au capital financier. Et ce plan le gouvernement Ayrault choisira de le mettre en place.

Lire le bulletin complet ci-dessous

Bulletin santé juillet 2012


Bulletin de la santé: juillet 2012

Lire le bulletin


Communiqué de la CGTM, suite à la mobilisation de la santé du 5 juillet


Cliquez pour agrandir

Jeudi 5 Juillet, la CGTM a appelé les travailleurs et la population à exprimer leur solidarité avec la lutte des travailleurs de la Santé et à exiger :
 
-         Des Moyens pour la qualité, la sécurité des soins
-         Le gel de la fusion et
-         Une répartition des activités équitables sur le territoire de la Martinique
 
La CGTM note que 300 salariés Municipaux du François, du Robert, du Carbet, de Fort-de-France, de la CACEM, de Saint-Joseph ont répondu dans leurs communes respectives à l’appel de la CGTM.
 
Des travailleurs du Galion, de Biométal et de la C.A.F.de même que des enseignants ont aussi été présents.
 
Au niveau des Hôpitaux de Saint-Esprit, du Marin, des Trois Ilets, du Carbet, de Saint-Pierre, du Lamentin Mangot Vulcin, du CHU, de Trinité, de Saint-Joseph, des Maisons de Retraite du Robert et des Anses d’Arlet, de la Ruche, de Ste Famille,  c’est environ 400 travailleurs qui ont répondu à cette action d’arrêt de travail en occupant la chaussée, en manifestant  dans les rues, en distribuant des tracts, en signant une pétition en faisant des prises de paroles.
 
La CGTM dit woulo bravo aux 700 combattants et plus du 5 juillet.
 
Le combat pour gagner l’opinion publique à la qualité et la sécurité des soins doit se poursuivre !
 
La CGTM redit « Byen potan jodi men malad dimen ! Manmay an nou mobilisé pou sové lopital piblik »
  Quelques dates à retenir:
Assemblée générale mardi 10 juillet, du personnel du CHL Mangot-Vulcin sur la fermeture des urgences le week-end
Réunion de la Commission régionale de concertation le lundi 9 à l’ARS à l’initiative des syndicats et la demande du ministre des Outremers.
Réunion le 13 juillet à 11h à l’ARS, les syndicats de la santé entendent discuter de leur plate-forme revendicative et non du CHU de Martinique.
Le 19 juillet réunion de la commission santé de la Région avec les syndicats.
Le 10 juillet au ministère de la santé la direction préfiguratrice discuteront du contrat pluriannuel d’objectif et de moyens.



Le 5 juillet 2012 tous ensemble, exigeons des moyens pour l’hôpital public: une heure d'arrêt de travail et opération « Ruban blanc » pour tous.

De jour en jour la situation se dégrade dans les hôpitaux de Martinique. Les conséquences se font sentir depuis plusieurs mois sur les conditions de travail des agents hospitaliers : non-remplacement de départs en retraite, non-titularisation des contractuels, manque de matériels et stress pour l’ensemble des agents. Elles se font sentir sur la qualité et la sécurité des soins administrés aux patients : achats  de certains matériels non faits à temps et/ou maintenance non assurée, manque de médicaments et aussi de produits de soins ou hôteliers permettant d’assurer le bien être des patients.
 
En réponse aux difficultés budgétaires chroniques, le gouvernement et l’ARS ont décidé la fusion des trois plus importants établissements : CHU de Fort de France, CH Mangot-Vulcin de Lamentin et CH Louis Domergue de Trinité. Il s’agit là d’une solution comptable et non humaine. La mise en œuvre de cette fusion est faite sans réelle concertation avec les professionnels. Elle entraine d’ores et déjà l’aggravation de la situation pour les salariés et aussi pour les patients : désorganisation des services, avec engorgement pour certains ou désertification pour d’autres, départ de certains médecins, etc...Lire la suite dans le document ci-dessous

Tract d'appel


CONTRACTUELS : CONSULTEZ LOI ET PROTOCOLE SUR INTEGRATION ET CDISATION

Loi du 12 mars 2012: Les titres 1 et 2 et les chapitres 3 de ces titres concernent les hospitaliers
Décret du 6 janvier 2010: article sur la question des CDI
Protocole de mars 2009: article 10 pour la santé, suite à grève février 2009
Plan d'intégration proposé par la direction du CHU pour 2012



SANTE: Yonn dé nouvel

Yonn dé nouvel juin 2012
Yonn dé nouvel avril 2012
Yonn dé nouvel de février 2012


Hôpital: Pour la défense de l’hôpital public, le gel de la fusion, le maintien des emplois, la qualité et la sécurité des soins pour les patients.


Cliquez pour agrandir

Jeudi 21 juin s’est tenue à la Maison des Syndicats une deuxième réunion pour examiner les actions à développer en défense de l’hôpital public, des soins de qualité et en toute sécurité, le gel de la fusion, le maintien des emplois.
35 participants à cette réunion.
Villes du FRANCOIS du PRECHEUR de SCHOELCHER de PRECHEUR de STPIERRE de MARIGOT de CARBET de FORT de FRANCE étaient représentées.
des médecins hospitaliers
le représentant du député LETCHIMY
le conseiller général HAJJAR
le sénateur ANTISTE, le sénateur LARCHER  était excusé
La CGTM-FSM, la CGTM Agriculture, Les syndicats de la SANTE CDMT CGTM FO SASM UGTM.  IL a été retenu ce qui suit:
-         Conférence de Presse samedi 23 JUIN A 10H A LA MAISON DES SYNDICATS
-         Intervention pour réunion des conseils de surveillance sur le gel de la fusion
-         Réunions la semaine prochaine dans différentes villes avec pour objectifs sensibiliser la population :
*Schœlcher le mercredi 27 à 18H en mairie avec des représentants de comité de quartier
*Communauté des communes du Nord réunion mardi 26  ou mercredi 27 juin heure et jour à confirmer
*Fort de France forum participatif la semaine prochaine data  heure et jour à confirmer
*François réunion à programmer dans 8 FOYERS RURAUX date de la première à donner
DOUBLE ACTION DE MASSE LE JEUDI 5 JUILLET
*un ruban blanc à apposer sur voiture ou sur soi pour exprimer positionnement personnel pour la défense de l’hôpital public
*UN ARRET DE TRAVAIL PENDANT UNE HEURE DE TEMPS DE 10H A 11H DANS TOUT SECTEUR TOUTE ENTREPRISE EN SE POSITIONNANT DEVANT L’entreprise
D’autres propositions avaient été suggérées dans les autres courriers, elles sont à la volonté de toute organisation prête à les mettre en œuvre.
En tout cas nous comptons sur vous pour la réussite de toutes les actions qui ont été retenues collectivement.
Pour celles et ceux qui n’ont pu être présents nous sommes à votre disposition pour tout complément d’information.
Pour les Syndicats de la Santé,
G.JOACHIM-ARNAUD

DOUBOUT POU GOUMEN
SÉ KONBA TRAVAYÈ LA SANTÉ KI TOUT

COMMUNIQUE DE PRESSE
 


Hôpital Pierre ZOBDA-QUITMAN: Rassemblement lundi 25 juin à 8h30 au restaurant

Rassemblement PZQ
Tract: loi du 12 mars 2012


Des solutions sont réclamés à Xavier BERTRAND pour sauver l'hôpital public


Image

Ecoutons les explications de Ghislaine JAOCHIM-ARNAUD



Semaine de mobilisation dans la santé pour le gel de la fusion et la sauvegarde des emplois


Cliquez pour agrandir

Depuis le mardi 12 juin, les travailleurs des centres hospitaliers de Fort-de-France, du Lamentin et de Trinité observent un mouvement de grève pour dénoncer une fois de plus la détérioration de la prise en charge des patients consécutifs au déficit budgétaires constatés dans ces 3 principaux hôpitaux. Ils entendent aussi peser sur le projet de fusion qui prévoit une diminution des effectifs de 1141 agents.  Si les barrages devant les établissements ont été levés le mercredi matin au CHU, ils ont été maintenus durant les autres jours sur le CH Mangot-Vulcin et le CH de Trinité. Dans les jours qui viennent la mobilisation devrait continuer selon des modalités qui seront déterminés lors des différentes Assemblées générales…Pour en savoir plus écoutons les responsables syndicaux: Magalie ZAMOR et Eric LOUIS-ALEXANDRE en page CGTM WEB-TV

Appel des syndicats de la santé: Agissons ensemble pour sauver notre service public de santé


Mobilisation générale MARDI 12 JUIN 2012
Pour le respect des intérêts du Personnel et des malades

Devant l’importance de la dégradation de la prise en charge des patients en Martinique, les dysfonctionnements quotidiens de nos hôpitaux,  les conditions de travail dégradées du personnel, le départ de certains médecins spécialistes, l’incertitude pour la pérennité de l’emploi des contractuels, le démantèlement de la Psychiatrie.
 Le coefficient géographique
 Les créances irrécouvrables
 La reconstruction des bâtiments aux normes parasismiques
 L’engagement sur la reconstruction du Centre Hospitalier de Trinité, du CH Saint Joseph, le CH de Saint-Esprit,  l’EHPAD des Trois Ilets et Anses d’Arlets, et la construction  d’une Blanchisserie Centrale dans le Sud...Lire la suite dans le doc ci-dessous

Appel des syndicats de la santé


Réunion des syndicats: Manifestation d’une certaine conception de la démocratie- ÉPI KI SA ANKÔ ?

Vendredi 25 mai, la Direction préfiguratrice a convié les syndicats de la Santé concernés par le CHU de Martinique à une réunion à 9 Heures à Mangot Vulcin, étaient présents : le Directeur Général Adjoint et des membres des directions du C.H.T., CHL et CHU, était invitée l’ARACT.  L’ordre du jour, se déclinait ainsi...Lire la suite dans le tract ci-dessous.

Réunion du 25 mé 2012


Le Décret sur la répartition des sièges au CHSCT dans la fonction publique hospitalière est publié

Jusqu’à ce jour, la répartition des sièges au CHSCT dans la fonction publique hospitalière était calculée sur les résultats des élections professionnelles au scrutin des CAP
Le Décret sur la répartition des sièges au CHSCT dans la fonction publique hospitalière est publié et modifie le mode de calcul de cette répartition en se basant dorénavant sur le scrutin local au Comité Technique d’Établissement - CTE, conformément aux nouvelles règles de représentativité syndicale dans la fonction publique.
La publication de ce Décret permet aux syndicats locaux de désigner leurs représentants sur cette nouvelle répartition.

Décret sièges CHSCT


Contractuels : Amplifions le travail de sensibilisation

Suite à la mobilisation du 24 avril et aux exigences formulées à la Direction Générale, lundi 30 avril, environ une cinquantaine de collègues contractuels se sont rendus à la Direction Générale, car aucune déclaration écrite n’a été transmise par le Directeur Général...Lire la suite dans le tract ci-dessous

vigilance


Mobilisation réussie des contractuels

Les contractuels avaient décidés de 2 h d’arrêt de travail le mardi 24 avril de 10h à 12h.
Dans la plupart des établissements, leurs actions ont réussi et ont été suivies d’audience avec leur direction.
Au total c’est pratiquement 600 contractuels qui se sont rassemblés dans 8 établissements : CHU, CHL-MV,  CH -Trinité, CH -Carbet, CH-Colson , CH-Marin, hôpital du François et MR-Robert.
Partout, les contractuels ont fait valoir leurs exigences :
Plan d’intégration des contractuels
Application des protocoles de décembre 2009 et mars 2011 des décrets 2010 et de la loi 2012.
Pas de licenciements des contractuels
Sécuriser des soins de bonne qualité
Cette action a été soutenue par les syndicats de la santé suivants : CGTM-SANTE/ CDMT-SANTE/ FO/UGTM.
Dans certains établissements, les contractuels ont fixé une limite pour obtenir une réponse des directions.
En tout cas partout, il faut préparer l’étape suivante avec tous les travailleurs titulaires, stagiaires et contractuels de tous grades et de tous métiers.



Mardi 24 avril de 10h a 12h: Arrêt de travail de tous les contractuels dans tous les établissements

A l'appel des syndicats de la sante CGTM CDMT FO UGTM  
Les directions du CHU, du CHLMV, du CHLDT et le DG de l’ARS ont décidé de supprimer 1141 postes d’ici 2016.Le DG de l’ARS a demandé aux directeurs des autres établissements de santé de ne pas recruter leurs propres contractuels sur les postes vacants de leur établissement...Lire la suite dans le doc ci-dessous         

Tract des syndicats de la santé: contractuels


BULLETIN DE LA SANTE

INTERDIRE LES LICENCIEMENTS C’EST POSSIBLE!
Interdire les licenciements serait impossible. Mais lorsque le chômage atteint près de 30 % de la population active, lorsque le travail précaire touche la quasi-totalité des jeunes travailleurs et presque tous ceux qui retrouvent du travail après avoir été licenciés...Lire la suite dans le journal ci-dessous

Bulletin d'avril 2012


Tract du « Comité de Lutte pour la mobilisation et l’intégration des contractuels » le 19/04/12

lntégration des contractuels


Compte-rendu CTE du 27 Mars 2012

CTE du 27 mars 2012


Y tombé ! : …AYEN !

Voilà les réponses du Ministère aux multiples demandes et mobilisations.
-Coefficient géographique : demande d’une revalorisation de 25 à 30, 4% soit 5,6% à réponse 1%
-Créances irrécouvrables : RIEN
-Rattrapage de la non-revalorisation de 2006 à ce jour du coefficient : RIEN
-Application du coefficient aux consultations externes : RIEN
Lire la suite dans le tract ci-desous

Tract santé du 7 avril 2012


Reconnaissance de la pénibilité pour les infirmières: La CGT saisit le Conseil d’Etat

La CGT a envoyé un recours gracieux, auprès du Ministère, pour demander l’inscription des infirmier-e-s de catégorie A parmi les métiers pénibles. N’ayant reçu aucune réponse, la Fédération CGT de la Santé et de l’Action sociale a déposé une requête en Conseil d’Etat et vient de déposer une question prioritaire de constitutionnalité.
La suppression de la reconnaissance de la pénibilité imposée par le gouvernement et votée par la majorité parlementaire, ne respecte :
  ni la loi
Le Code des pensions civiles et militaires précise : «  sont classés dans la catégorie active, les emplois présentant un risque particulier ou des fatigues exceptionnelles ». Les infirmier-e-s sont classé-e-s en catégorie active avec la possibilité d’un départ anticipé par un arrêté du 12 novembre 1969.
 Mais le gouvernement a supprimé ce dispositif dans l’article 37 de la loi sur la rénovation du dialogue social de juillet 2010. Dans le même temps, les conditions de travail dans les hôpitaux se dégradent, les horaires alternés et le travail de nuit existent toujours, ainsi que le port de charges lourdes (patient-es)…
  ni le principe d’égalité de la Constitution française
Deux infirmier-e-s qui ont le même diplôme, qui travaillent dans le même service hospitalier et qui exécutent les mêmes soins sont rémunéré-e-s différemment suivant leur classement en catégorie active ou catégorie sédentaire. Avant le 1er décembre 2010, les infirmier-e-s fonctionnaires ont dû faire un soi-disant « choix d’option » définitif, qui est un véritable marchandage :
 soit, elles/ils sont passé-e-s en catégorie sédentaire (départ à la retraite possible à partir de 60 ans (65 ans pour le taux plein)), avec un petit peu plus de salaire,
 soit, elles sont restées en catégorie active (départ à la retraite possible à partir de 57 ans (62 ans pour le taux plein)), “dans un corps en voie d’extinction” avec légèrement moins de salaire.
 Les nouvelles/ nouveaux infirmier-e-s fonctionnaires depuis le 1er décembre 2011 ont été classé-e-s obligatoirement en catégorie sédentaire (départ à la retraite possible à partir de 62 ans (67 ans pour le taux plein).
 
Maintenant, c’est au tour des infirmier-e-s spécialisé-e-s (anesthésistes, de bloc et aux puéricultrices) d’être confronté-e-s à l’ignoble choix : un peu plus d’argent contre la possibilité de partir en retraite en bonne santé. Ce sera ensuite le tour des autres paramédicaux (manipulateurs radio, kiné…)
 
La CGT Santé et Action sociale appelle les infirmier-e-s et tous les salarié-e-s, du privé comme du public, qui effectuent des travaux pénibles à se mobiliser pour le maintien et la conquête de la reconnaissance de la pénibilité ainsi qu’une véritable reconnaissance salariale des qualifications.
jeudi 5 avril 2012, par F. Dayan



Conférence de presse de la CGTM-SANTE

La CGTM-SANTE a organisé une conférence de presse le 17 mars 2012 pour expliquer pourquoi l’Assemblée Générale de la Santé qui s’est tenue les 26 et 27 janvier a décidé de ne pas confier de responsabilité  au petit noyau à l’origine d'un certain nombre de dysfonctionnements dont sont à l'origine l'ex-secrétaire Manuel GALAP, une adjointe Maguy LINISE et un autre adjoint Robert LELIN...Lire la suite dans le doc : texte de la conférence de presse.

Texte de la conférence de presse
Deux résolutions de l'AG sur la situation de la section du CH LAMENTIN
SMS envoyé par l'ex-secrétaire de section par la secrétaire générale du syndicat


SANTE: Goumen pou pa mô! Goumen pou travay nou! Goumen pou sové lopital!


Cliquez pour agrandir

le mercredi 15 février 2012 les syndicats de la santé ont appelé à un rassemblement à la place de l'Enregistrement pour sensibiliser la population sur les problèmes de la santé. Près d'une cinquantaine de militants se sont retrouvés sur la place. différents témoignages ont été faits sur l'EPDSM de COLSON....Lire la suite dans le document ci-dessous. 

Mobilisation du 15/02- Compte-rendu réunion ARS et syndicats du 13/2


Lundi gras à 14H à la maison des syndicats vidé de la Santé

Jenn an laj! jenn an lespri!
Sanblé, sanblé lindi gwa la mézon lé sendika koté dézè apré midi.
Zot pé vini épi viyé ling travay, mété an lè-y tou sa ki pa bon lopital la pou sansibilizé la popilasiyon .
Ansam, ansam nou tout : doktè , infimièz, zouvriyé,  moun biro,  nou tout
Pou dénoncé sa ki pa bon  ek di  sa  pou nou ni... Lire la suite dans le tract ci-dessous.

Jenn an laj! jenn an lespri!



Santé: Byen pôtan jodi, men malad dimen... Manmay doubout pou santé mon ka viv

Le gouvernement en multipliant les « Réformes » qui restreignent les budgets de ces établissements, leur imposent des économies qui sont ensuite versées au patronat sous forme de subventions, d’aides, d’exonérations, de baisse d’impôts, mais aussi aux Banques pour couvrir leurs opérations spéculatives et leurs conséquences...Lire la suite dans le tract ci dessous destiné à la population.

Tract à destination de la population
Tract à destination des personnels


Assemblée générale annuelle de bilans de la CGTM-SANTE


Cliquez pour agrandir

Jeudi 26 et vendredi 27 janvier s’est tenue l’Assemblée Générale annuelle de bilans de la CGTM-SANTE à la salle du cinéma Excelsior à Ste Marie.
Pendant deux  jours les membres présents ont débattu sur les orientations du syndicat pour l’année 2012, ont examiné les bilans 2011 et ont élu les instances du syndicat pour l’année 2012.
Ils ont aussi adoptés 7 résolutions relatives à des actions revendicatives et 2 concernant des dysfonctionnements avec une section.
Ils ont enfin échangés aves les délégations invités de Guyane, de Guadeloupe et de France.
Plus de 230 membres ont participé aux travaux le jeudi et plus de 175 le vendredi.
Un débat sur la question de l’eau le vendredi n’a pu se tenir et sera présenté ultérieurement.
Enfin  Kolo BARST nous a joué deux morceaux « domi ou bien mô» et celle sur « février74 ».
Voilà les résolutions adoptées à l’unanimité.
Résolution n°1
La CGTM Santé réaffirme son soutien inconditionnel, à l’ensemble des travailleurs victimes de discrimination et d’inégalité de traitement dans leur emploi. A ce titre, elle fustige de la façon la plus vigoureuse la direction du CHU de Fort de France, qui non contente des problèmes existants vient encore rajouter aux difficultés de certains professionnels en ne leur accordant par les mêmes droits à la formation au détriment de la qualité des soins due à la population martiniquaise. 
Résolution n°2
La CGTM Santé dénonce avec fermeté la situation dramatique que traverse actuellement la psychiatrie martiniquaise. Le climat de stress, d’instabilité et la dégradation extrême des conditions de travail  que vivent au quotidien les agents de COLSON, sont le résultat d’une politique de démantèlement menée pour le bénéfice du gouvernement par l’ARS. L’Etat veut faire payer au plus faible les errements financiers de leurs amis capitalistes en détruisant sans scrupules le système de santé des plus démunis.
Résolution n°3
La CGTM-Santé réunie en Assemblée Générale de bilan les 26 et 27 janvier 2012, apporte son total soutien au camarades de l’ESAT de Bellefontaine mobilisés depuis 2011 contre le management autoritaire de la direction accrochée à son pouvoir, contre le non respect des instances représentatives du personnel, contre les licenciements programmés et pour le respect des droits des travailleurs handicapés.
Résolution n°4
Considérant que le Directeur de l'ARS n'a pas respecté ses engagements  de la négociation de février 2009 pour faire appliquer le plan de titularisation des contractuels au sein des hôpitaux, la CGTM appelle les travailleurs à  s'impliquer  par tout les moyens dont ils disposent à ce jour pour préparer et engager les luttes dans les jours à venir afin d’obtenir par la mobilisation les réponses souhaitées, à savoir la titularisation des contractuels et la CDIsation immédiate de toutes celles et tous ceux qui remplissent les conditions.
Résolution n°5
Au moment où les travailleurs sont attaqués de toute part (attaque de nos porte monnaie, restriction budgétaire, crise financière…) avec les incidences sur les effectifs, les conditions de travail, la qualité des soins portés à la population…, chacun doit être conscient qu’il est plus que jamais d’actualité de se rassembler. Nous appartenons à une même classe sociale, la classe ouvrière et nous avons comme ennemi ceux qui nous dirigent et leur laquais qui font front contre nous malgré les macaqueries de certains qui ne sont en fait que manipulations. Soyons lucides et touts ensemble pour consolider et renforcer notre CGTM.
Résolution n°6
L’ARS et les directeurs continuent leur politique de fusion sans tenir compte des professionnels du terrain. Les conditions de travail continuent à se dégrader :
·         Modifications intempestives des plannings
·         Accroissement des tâches
·         Non remplacement des départs à la retraite et des congés statutaires
·         Pénurie voire absence de petits matériels
·         Suppression de centaines d’emplois, de contractuels intermittents
·         Etc.…
Face à cette dégradation qui génère STRESS, détresse, souffrance…, nous disons STOP et appelons les hospitaliers à agir pour arrêter des dégâts, à se battre, à lutter pour arracher les revendications suivantes et à engager des discussions avec les syndicats de la santé pour que cette action se passe dans l’unité avec comme objectifs :
·         La titularisation des contractuels
·         L’application sans délai du coefficient géographique avec rappel
·         Le respect du versement des créances irrécouvrables
·         Le financement de la mise aux normes sismiques de tous les établissements hospitaliers, sanitaires et médico-sociaux
·         Le remplacement des départs à la retraite
·         Une offre de soins garantissant les intérêts des usagers et prenant en compte les observations des professionnels du terrain
·         etc.
Résolution n°7
Face aux menaces de licenciement qui pèsent sur plus d’un millier de travailleurs contractuels dans les établissements publics, du fait des déficits et de la fusion. Différents dispositifs existent pour faciliter l’intégration des contractuels et leur cdisation :
·         Le protocole de mars 2009
·         Le décret de 2010
·         Le protocole du 31 mars 2011
Face à l’inertie et au laxisme des directions des Hôpitaux, la CGTM-Santé appelle l’ensemble des contractuels de tous les établissements publics à préparer un mouvement de grève contre la précarité, pour la garantie de leur emploi.
Résolution n°8
La CGTM-Santé lance un appel aux jeunes travailleurs quel que soit leur statut, leur grade, leur établissement pour qu’ils se rassemblent et ne restent pas isolés. Connaitre et défendre leurs droits c’est possible avec la CGTM-Santé. Le syndicat c’est une école pour apprendre à défendre ses droits.
 
Fort de France le 30 janvier 2012 

Rapport d'orientations et d'actions


BULLETIN DE LA SANTE-Déficit des hôpitaux: le gouvernement est responsable

Fin décembre le ministre de la Santé Xavier Bertrand a annoncé le déblocage de 100millions d'euros qui avaient été mis en réserve en début d'année pour aider les hôpitaux à assurer leurs missions dites d'intérêt général, comme les urgences ou la prise  en charge des personnes en situation précaire.
Ces 100 millions d'euros seront remis aux Agences régionales de santé...Lire la suite du bulletin

Bulletin de la santé du 12 janvier 2012


CHU mobilisation des travailleurs de "Gériatrie"

Les patients de la Gériatrie sont presque tous dépendants, ils ont besoin de personnel pour leur prise en charge ! Plusieurs patients sont Alzheimer, le service n’est ni pourvu en personnel pour ce type de patient, ni équipé en locaux opérationnels pour ce type de maladie ! Les patients méritent du respect tout comme nous !...Lire la suite dans le document ci-dessous

Tract Gériatrie


Fusion des hôpitaux du CHL CHT et CHU

L’administration nous parle de fusion. 
On voit dans quelles conditions celle-ci se met en œuvre.
On constate que le gouvernement, le Ministre de la Santé, l’ARS et les directions sont en phase sur les mesures à mettre en œuvre pour opérer la Fusion.
Tous cogitent, discutent sur des postes, des périmètres de pouvoir en ayant comme boussole les économies à faire dans tel Pôle, sur telle activité ou dans telle unité fonctionnelle.
Nous disons  bien économie à faire c'est à dire à faire en plus de ce qui se fait déjà aujourd'hui...Lire la suite dans le tract ci-dessous
 

Document


YONN DÉ NOUVEL

Yonn dé nouvel de février 2012
YONN DÉ NOUVEL de janvier 2012


CHU: CAPL D’AVANCEMENT DE GRADE 21/12/2011

Lire le tract


CHU: Compte-rendu CTE

Lire le tract


ESAT: Reprise du travail a repris, et les négociations se poursuivent.

Depuis le 1er décembre les travailleurs de l’ESAT ont accepté la reprise du travail afin de ne pas trop pénaliser les travailleurs handicapés comme le réclamait l’inspecteur du travail. Cependant faute de trouver avec l’administrateur un accord sur le fonctionnement de l’établissement, l’accueil des travailleurs handicapés de s’est effectué qu’en début de semaine. Notons qu’actuellement les pouvoirs de l’administrateur ont changé puisqu’il a tout pouvoir pour diriger l’établissement. Des négociations ont été entamées le vendredi 16 décembre au matin et se sont terminés vers 13h.
Seul un point a fait l’objet d’un accord il s’agit du paiement des jours non travaillés du 9 au 30 novembre. Comme à l’accoutumé, donnant dans le favoritisme la direction a payé l’intégralité du salaire à 3 agents alors que l’ensemble des autres grévistes n’ont eu que 8 jours.  Le 1er accord conclu hier accorde la totalité du salaire à l’ensemble du personnel et stipule que des discussions pourront  intervenir plus tard en fin de mouvement sur la question des prélèvements pour jours de grève.
Un deuxième point de la plateforme a été abordée « le faux licenciement économique », mais aucun accord n’a été trouvé. Les négociations ont lieu dorénavant tous les vendredis jusqu’à épuisement de la plateforme.
...Lire la suite



Le temps d’habillage et de déshabillage des agents hospitaliers est assimilé à du temps de travail effectif : il doit être payé (par Pascal MOUSSY)

Le temps d’habillage et de déshabillage n’est pas a priori considéré comme un temps de travail effectif devant être rémunéré comme tel.
Le premier alinéa de l’article L. 3121-3 du Code du travail précise en effet que le temps nécessaire aux opérations d’habillage et de déshabillage donne seulement lieu à des contreparties lorsque le port de la tenue de travail....Lire la suite



La lutte continue à l'ESAT de Bellefontaine


Cliquez pour agrandir

Après plus d'un mois que les travailleurs de l'ESAT se sont mobilisés pour faire entendre leur voix face à la morgue et au dédain d'une direction aveugle, les travailleurs ont enfin été entendus par l’administrateur provisoire qui a été désigné.
La situation a donc évolué puisque l’administrateur consent désormais de prendre vraiment en main « les affaires » à l’ESAT et donc d’y consacrer un temps suffisant.
Manifestement la directrice sera écartée, tel que le réclamaient les grévistes, puisqu’ils la place au cœur des problèmes qu’ils rencontrent.
Le combat n’est donc pas totalement gagné, mais c’est la fin d’un bras de fer important, car madame Ramin, l’éminence grise qui se profile derrière tout ça, tenait impérativement à la présence de sa protégée.
Ainsi, avec la reprise du travail dans les conditions exigées par les grévistes, les négociations pourront reprendre dès la semaine prochaine a la direction du travail.
C’est le début d’une seconde bataille qui s’engage, où il sera question de faire respecter la plateforme revendicative des salariés de l’Esat et où surtout il faudra faire admettre une fois pour toute, que le mépris et l’arrogance n’auront plus cours désormais à Bellefontaine.
 



Conférence de Presse du 14 Novembre 2011

La politique de l’ARS de Martinique visant à effectuer des économies draconiennes dans la santé en Martinique, n’a rien d’originale. Elle répond à 100 % aux orientations fixées par le gouvernement visant à forcer les services publics à faire des économies et à imposer à la population laborieuse de payer toujours plus des services qui devraient être gratuit et corrects.
Tout cela en opposition avec le fait que les deniers publics devraient servir les intérêts collectifs et non les intérêts privés d’une minorité...Lire la suite dans le doc ci-dessous

Texte de la conférence de presse


ESAT:Présidente et Directeur(e) ailleurs que dans le social !

Nous, salariés de l’ESAT (ex CAT) de Bellefontaine nous sommes dans notre 10ème jour de grève, la Présidente de l’AAPH Mme Annie RAMIN absente du département, a renvoyé l’ouverture des négociations au vendredi 18 novembre à 10h à l’ESAT. Cela n’a pas affecté notre détermination à  nous battre pour les conditions de travail nécessaires  à l’accomplissement de notre mission.
En tant que professionnels notre mission est d’amener des adultes en situation de handicap vers une autonomie citoyenne  par le biais de la mise au travail. L’existence même de notre structure dépend des Travailleurs Handicapés qui nous sont confiés. Notre activité n’aurait aucune raison d’être sans  nos usagers  avec leurs difficultés liées au handicap !
Notre mission exige une dimension relationnelle, un climat de confiance et de respect  de l’autre. Il s’agit pour nous de faire progresser les personnes porteuses de handicap  vers un savoir être , une valorisation de leur personne par le biais du travail et  l’acquisition de compétences sociales et professionnelles pour intégrer le monde du travail ordinaire.
Cette institution créée depuis 1979, reconnue d’utilité publique jouissant d’une bonne réputation, a su répondre  pendant  30 ans aux besoins des travailleurs handicapés, faire face aux conjonctures économiques et sociales, garder un budget équilibré,  et un développement constant.
 
Pourquoi aujourd’hui une situation aussi dégradée? Deux grèves en moins d’un an pour une institution qui n’a jamais connu le moindre mouvement social !
La Présidente du Conseil d’Administration de  l’AAPH,  Annie RAMIN, ancienne Directrice du CHU,   de la Meynard , veut comme à ses heures de Gloire,  continuer à diriger et  infliger son dictat et a nommé  son bras armé, un directeur(e), à la tête de notre établissement.
Pressions, menaces, intimidation, chantage, manipulation, mise au placard, sanctions financières... sont le lot  quotidien des salariés et des travailleurs handicapés.
Ce  management archaïque, créant un climat conflictuel, dégrade les conditions de travail.
Dans  leur  volonté de faire table rase de l’ancienne équipe  et la remplacer  par des alliés,  des licenciements sont orchestrés secrètement depuis février 2011.  A contrario, pour les sujets qui leur sont dévoués, des  primes sont octroyées.
En exposant les Travailleurs Handicapés et nous même à ce mal être au travail, Mme Annie RAMIN  ne respecte aucunement les missions de l’AAPH, notre association gestionnaire ( Association pour l’Aide aux personnes Handicapées) qui est :
•       «Le respect de tout le personnel en lui donnant des conditions de travail permettant d’être en sécurité et de s’épanouir »
•       «de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des Handicapés et des Travailleurs Handicapés”.
Nous disons Stop à la souffrance au travail !                                
Stop à la maltraitance des Travailleurs Handicapés !
Stop au harcèlement moral !
 
Nous voulons être dirigés par des gens responsables et compétents  qui tiennent compte de nos parcours professionnels,  qui sont ouverts au dialogue, qui acceptent les idées de tous et surtout qui respectent nos droits et ceux des Travailleurs Handicapés !
En dernière heure, il n’y a eu aucune avancée  lors  des négociations qui ont duré 6 heures. L’Employeur semble vouloir nous prendre à l’usure ! Mais plus  le temps passe, plus  nous nous sentons solidaires et unis pour arracher satisfaction à nos revendications (18 novembre 2011).
                                                                                  La CGTM-SANTE


TéléchargerTexte de la conférence de presse ESAT du 14/11
Taille : 25 ko - Dernières modifications : 20/11/2011
 

CHU: CAPL Lundi 28 novembre 2011

Nous invitons tous les collègues à nous contacter afin de vérifier qu’il n’y a ni erreur dans les données fournies par la Direction, ni omission. Les agents doivent suivre leurs affaires !

Le tract CAPL


Résultats des commissions administratives paritaires locales C.A.P.L 2011 dans la fonction publique hospitalière en Martinique
et
Résultats aux Antilles Guyane pour le Comité Technique d'Etablissment - C.T.E. -

Résultats globeaux élections


ESAT de Bellefontaine: LE RETOUR DE « LA MAIN NOIRE »

Après avoir dirigé de manière partisane pendant de longues années le CHU de la Meynard,  « LA MAIN NOIRE » aujourd’hui à la retraite, s’attaque au secteur médico-social.
 
Présidente de l’Association pour l’Aide aux Personnes Handicapées (AAPH), elle utilise le secteur des personnes handicapées pour régler ses comptes et assouvir sa soif de pouvoir. Jusqu’où ira cette dame ?
 
Une institution comme l’ESAT (ex CAT) de Bellefontaine, qui était reconnue de tous pour son utilité et sa notoriété sous les présidences successives notamment celle de Mme Paulette PIGEON qui a été la pierre angulaire et l’actrice fondamentale de son développement, est entrain d’être aujourd’hui massacrée par ces nouveaux dirigeants qui n’ont aucun souci des personnes handicapées.
 
De façon délibérée, « LA MAIN NOIRE » démolit et démantèle une équipe de professionnels compétents pour les remplacer comme à son habitude, par ses partisans qui lui font allégeance. Ainsi, elle a placé et intronisé une directrice incompétente, mais à sa botte, qui va jusqu’à s’en prendre aux travailleurs handicapés. Expulsions, menaces, sanctions, font maintenant partie du quotidien de l’ESAT de Bellefontaine !
 
Malgré les interventions incessantes des Instances Représentatives du Personnel, de l’Inspection du Travail, de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), de l’Agence Régionale de Santé (ARS), de la Médecine du Travail, « LA MAIN NOIRE », en toute impunité, Présidente, entend imposer sa dictature !
 
Il faut stopper définitivement les agissements de ces dames !

 
Travailleurs sociaux, parents de travailleurs handicapés, salariés du secteur, mobilisons nous pour sauver une institution trentenaire reconnue par la communauté martiniquaise.
 
Défendons le droit et le respect
des centaines de travailleurs handicapés et salariés, employés de
cette institution !

 

Lettre du personnel à Mme RAMIN
TéléchargerPlateforme revendicative
Taille : 62 ko - Dernières modifications : 13/11/2011
 


Mobilisés contre une dégradation du climat social (France-Antilles)

GRÈVE À L'ESAT DE BELLEFONTAINE. Tension à Bellefontaine. Avec l'appui de la CGTM/Santé, le personnel de l'ESAT, Etablissement et service d'aide par le travail, campe depuis mardi devant la structure dédiée aux travailleurs handicapés, placardée de panneaux hostiles à la direction.
En cause, des sanctions contre les salariés et les travailleurs handicapés et la dégradation du climat social malgré une grève en début d'année.
« En janvier 2011, la présidente de l'AAPH (gestionnaire de l'ESAT) nous a accordés le deuxième jour de congé hebdomadaire et profité pour nous infliger un emploi de temps impossible. Les choses se sont aggravées... » , raconte Gérard Salomon, délégué CGTM, passablement énervé. La directrice aurait ponctionné les salaires pour sanctionner les salariés refusant d'appliquer l'emploi du temps.
Illustration de l'ambiance, 9 sur les 28 salariés ont introduit une action devant les Prud'hommes.
Aux dires du personnel, tout a changé depuis l'arrivée de la directrice en janvier 2010. Il est reproché à la présidente de l'AAPH qui l'a mise en place de l'avoir embauchée en tant que Qualiticienne avec un contrat à durée indéterminée. Une mission de CDD selon les salariés, preuve de l'intention au départ de l'installer à la direction. Une idée renforcée par les entraves mises sur la route de l'ancien directeur qui a également mis le conseil d'administration devant les Prud'hommes.
Un « renvoi-sanction »
Dénoncée également, la préférence qu'on lui a accordée au détriment de son adjointe, alors dont on louait pourtant les compétences.
Le « renvoi-sanction » dont a été victime un travailleur handicapé aurait été l'acte de trop.
« On a proposé à Ismaël Anretar un poste ici, mais il était encore plus défectueux que celui qu'il occupait dans le secteur agricole » , explique Joël Joncart, un autre délégué. « Il n'a donc pas accepté. La directrice avait la possibilité de faire un aménagement, il serait resté le matin dans la section agricole et serait allé l'après-midi par exemple à l'atelier vernissage où il fait moins chaud. Le jeune a été sanctionné parce qu'il a eu un certificat médical pour appuyer sa demande d'aménagement » . Et Guy Suivant d'ajouter : « Depuis lundi, il a reçu un courrier lui demandant de réintégrer son poste. Mis cela signifie qu'il a été payé à ne rien faire. Voilà comment on utilise l'argent public! » . Et Viviane ReizoPardin de renchérir : « Elle n'a pas le droit de virer le TH sans passer par une commission » . Contactée via une collaboratrice, la directrice se refuse à tout commentaire. Une réunion programmée hier dans un premier temps a été ajournée. Les parties s'évertuent à chercher un terrain d'entente pour une nouvelle rencontre et à trouver une solution, la présidente du conseil d'administration étant amenée à quitter la Martinique.
 



La crise est la! N’attendons pas le pire pour nous défendre !

Les responsables du non-remplacement, des licenciements des contractuels intermittents, des modifications intempestives de nos plannings, du manque de petit matériel quotidien voire de médicaments, des difficultés de produire des soins corrects, du non paiement des organismes sociaux, du retard de nos dus (salaire, avancement, primes...Lire la suite dans le doc ci-dessous

La crise est la 4 novembre 2011


NOU LA!La CGTM retrouve sa place
Aux côtés des salariés de Colson !

Le syndicat CGTM-Santé et ses militants de l’EPDSM Colson remercient tous les agents qui ont voté pour les candidats présentés en CTE, CAPL et CAPD. Les résultats que nous obtenons sont significatifs.
Nous n’oublions pas certaines manœuvres déloyales, ou pressions inadmissibles, que nos adhérents, nos sympathisants et nos responsables syndicaux, ont du subir. Nous n’oublions pas non plus la suppression d’une de nos listes en CTE catégorie B...Lire la suite dans le document ci-dessous

Tract colson 1-11-2011


La CGTM-SANTE syndicat majoritaire

Jeudi 20 octobre 2011 les salariés de 12 Hôpitaux, 3 Maisons de Retraite, 1 SIH, 1 Foyer Départemental de l’Enfance, étaient appelés aux urnes pour élire leurs représentants dans 3 instances : les Commissions Administratives Paritaires Locales (CAPL) et Départementales (CAPD) (seuls les travailleurs titulaires étaient électeurs) et le Comité Technique d’Etablissement (CTE) (tous les salariés étaient électeurs qu’ils soient contractuels, stagiaires ou titulaires)...Lire la suite dans le doc ci-dessous

Tract du 31 octobre 2011


CHU: Mi sa yo di, mi sa yo fè !!!

Compte-rendu CTE 26 octobre 2011

CTE du 26 oct 2011


CHU Unique de la Martinique

Compte rendu de la réunion du DG de l’ARS avec des représentants des syndicats de la Santé
 
L’A.R.S. informe Jeudi 13 Octobre 2011 de la nomination d’ici fin octobre du directeur préfigurateur du prochain CHU. Celui-ci  aura une lettre de mission et devra constituer son équipe préfiguratrice composée de :
-Directeur Général Adjoint préfigurateur
-Directeur des Ressources Humaines préfigurateur
-Directeur des Finances préfigurateur
-Directeur du système d’informations préfigurateur
-Directeur économique Médico technique et logistique préfigurateur

Lire le compte-rendu complet


CHU: yonn dé nouvel du 16/10/2011

yonn dé nouvel du 16/10/2011


CHU: Sur l’audience non tenue du Mardi 4 Octobre 2011 avec le Directeur Général

Suite au tract de la CGTM Santé distribué le 27 Septembre appelant à la réunion du Vendredi 30 Septembre 2011, une délégation est allée trouver ce même jour, le DG qui lui a fixé un rendez-vous pour le Mardi 4 Octobre à 11 heures.
Ce Mardi 4 Octobre à 11 H, l’audience n’a pu se tenir. Des responsables de F.O. avaient décidé de piquer une crise de jalousie en bloquant...Lire la suite dans le tract.

le tract


Débâcle a l’hôpital de Trinite

La situation de l’établissement s’avère catastrophique sur tous les plans.
Le non financement des travaux porte un coup d’arrêt au développement de l’hôpital.
Sont responsables : l’ARS, la mauvaise gestion de la Direction et le gouvernement qui prive l’hôpital d’argent...Lire la suite dans le tract.               

Flash-info du CHT DU 3/10/2011


CHU: yonn dé nouvel du 4/10/2011

yonn dé nouvel du 4/10/2011


Yonn dé nouvel

Nous avons rencontré la direction dans le cadre d’une réunion de COMITE SUIVI pour échanger sur les problématiques actuelles de l’établissement et faire un point d’étape sur :
-   Les  CAPL
-   Le plan d’intégration 2011
-   Les décrets du reclassement des pers. Adm. De la cat. B : Mise en œuvre prévue en janvier 2012 avec effet rétroactif sur 2011.
-    La Gestion Prévisionnelle des Métiers et des Compétences...Lire la suite dans le doc ci-dessous

Yonn 2 nouvel du 19/09/2011


Des solutions sont réclamées à Xavier BERTRAND pour sauver l'hôpital public

Le mercredi 20 Juillet, jour de visite du ministre du travil et de la santé, le Collectif de défense de l’Hôpital Public, Mercredi 20 Juillet, à l’appel des Syndicats de la Santé et du Collectif de Défense de l’Hôpital Public (composé des syndicats de la Santé, du syndicat martiniquais de praticiens hospitaliers, de parlementaires, d’Elus, de maires…) Des travailleurs hospitaliers sont descendus dans la rue mais aussi  des membres de la population pour exprimer leur mécontentement sur la politique de Santé du Gouvernement, politique de Santé qui conduit au déficit des Hôpitaux Publics et qui prépare en quelque sorte la privatisation de l’Hôpital Public.
 En amont de cette manifestation, le collectif avait fait circuler des pétitions Mercredi 20 Juillet, à l’appel des Syndicats de la Santé et du Collectif de Défense de l’Hôpital Public (composé des syndicats de la Santé, du syndicat martiniquais de praticiens hospitaliers, de parlementaires, d’Elus, de maires…) Des travailleurs hospitaliers sont descendus dans la rue mais aussi  des membres de la population pour exprimer leur mécontentement sur la politique de Santé du Gouvernement, politique de Santé qui conduit au déficit des Hôpitaux Publics et qui prépare en quelque sorte la privatisation de l’Hôpital Public.
En amont de cette manifestation, le collectif avait fait circuler des pétitions signées par des hospitaliers mais aussi par la population. Plus de 3000 signatures ont été enregistrées.
 
Cette pétition continue à circuler.  
Mercredi 20, nous nous sommes retrouvés à la Maison des Syndicats, environ 300 manifestants.
 
Parmi ces manifestants il y avait des hospitaliers appelés par la CGTM et tous les autres syndicats de la Santé. Il y avait aussi des représentants du syndicat  martiniquais des praticiens hospitaliers, des médecins de Colson, du CHU, du CH du St Esprit...Lire la suite dans le document ci-dessous

Tract après mobilisation du 20 juillet


TOUS ENSEMBLE: Appel à la mobilisation le 20 juillet, lancée par le collectif de défense de l'hôpital public

Avec le syndicat martiniquais des praticiens hospitaliers, les parlementaires, les maires, les élus des collectivités, tous les syndicats de la santé ont décidé de se mettre Ensemble en ordre de marche pour exiger des Pouvoirs Publics les moyens indispensables pour sauver l’Hôpital public et stopper la crise. 
Le passage du ministre de la santé en Martinique pour inaugurer Mangot Vulcin et distribuer quelques miettes aux hôpitaux, est l’occasion de nous mobiliser ce mercredi 20 juillet 2011 et leur faire comprendre que Nou ni Asé épi bèl pawol ! Lire la suite dans les documents ci-dessous

Tract population
Tract mobilisation du 20 juillet
Signons la pétition


La CGTM-SANTE en assemblée générale de mi-parcours dénonce la situation financière des hôpitaux


Cliquez pour agrandir

A l’occasion de son assemblée générale de mi-parcours la CGTM-SANTE a rassemblé une centaine de délégués et responsables. Bien-sûr les discussions ont porté essentiellement sur la situation financière catastrophique de tous les hôpitaux de l’ile, situation inédite qui oblige par exemple la direction du centre hospitalier de Trinité à rechercher un emprunt bancaire pour payer les salaires. Les conditions de travail qui se dégradent chaque jour davantage ont été aussi un point important des échanges entre les participants. La préparation et la réussite de la mobilisation du 20 juillet 2011 à l’occasion du passage de Xavier BERTRAND a été longuement débattu...Ecoutons un extat des travaux de l'assemblée en page en plage CGTM WEB-TV  



CHL: une bouffée d’oxygène avec une dotation exceptionnelle de 8 millions 900 mille euros


Cliquez pour agrandir

les négociations de la direction et l’appel a un mouvement d’ensemble du personnel pour le 20 juillet  ont permis que le ministère enfin nous accorde une bouffée d’oxygène  avec une dotation exceptionnelle de 8 millions 900 mille euros (nous en avions demandé 12)

Lire le flash-info du CHL du 16 juillet 2011


L’ESAT (ex CAT) de Bellefontaine dans la tourmente

Depuis le début de l’année 2011 on entend parler de l’ESAT de Bellefontaine à travers les problèmes qui ont surgi et sont sur la place publique.
Cette institution créée depuis 1979, reconnue d’utilité publique jouissant d’une bonne réputation, a su répondre  pendant  30 ans aux besoins des travailleurs handicapés, faire face aux conjonctures économiques et sociales, garder un budget équilibré,  et un développement constant. Une  gestion saine  a permis de créer un climat de confiance auprès des financeurs publics (ARS).
Les Présidences successives ont toujours réussi à conserver cette image, soutenir et conforter le personnel dans leur implication professionnelle et  sont toujours restées attentives au bien-être des travailleurs handicapés.
Comment expliquer aujourd’hui une telle dégradation du climat social de nos établissements ?
Est-ce les arguments économiques, l’environnement de crises successives, le chômage endémique de notre région qui  expliqueraient  cela ?
Est-ce la moindre implication des financeurs publics dans l’équilibre des budgets des institutions qui expliquerait  cela ?
Est-ce la résistance du personnel des institutions au changement et au développement nécessaire qui expliquerait  cela ?
Où  est-ce  la remise en question des valeurs fondamentales  et le changement de positionnement du Conseil d’Administration de l’AAPH qui explique cela ?
 Les situations  économiques difficiles récurrentes  selon les époques, sont des problèmes  qui ont toujours été surmontés grâce à la cohésion et la confiance entres les équipes  de professionnels et les Conseils d’Administration successifs de l’AAPH.
Dans le contexte de restrictions générales de subventions gouvernementales, les Conseils d’Administration se sont toujours appuyés sur l’expérience de l’équipe de terrain, comme force de propositions pour des recherches  de solutions ; nouveaux financements, incitations fiscales, développement de partenariat.....
Le personnel de ces institutions n’a jamais, en plus de 30 ans, connu la moindre crise sociale, ni de blocage  et avec  le concours des instances syndicales représentatives,  notamment la CGTM, a toujours débouché sur des solutions constructives.



Le 23 juin, Les travailleurs de la psychiatrie étaient en action

A l’instar de la mobilisation des travailleurs de la Psychiatrie en France, ceux de Martinique étaient mobilisés sur les nombreux problèmes quotidiens de leur propre secteur d’activité et et plus généralement dans la santé : L’Intégration de tous les CONTRACTUELS en situation précaire dans la santé
Un retour à l’équilibre budgétaire de tous les hôpitaux de la Martinique.
La mise en place pour ce qui concerne COLSON d’un financement adapté à l’évolution de la Psychiatrie
Un budget différencié pour la mise en œuvre du projet médico-social
La mobilisation s’est traduite par des prise de parole devant l’hôpital de COLSON et à l’intérieur  du CH de MANGOT-VULCIN.
L’ensemble des organisations syndicales qui avaient appelé à la grève,  ont toutes souligné que le mouvement d'hier n’était qu’un avertissement  et ils ont pointé du doigt les conditions du déménagement de Colson vers Mangot-Vulcin.  Ce déménagement est prévu le 12 octobre 2011, or aujourd'hui rien n'est fait pour que ce fasse dans des conditions acceptables.



La CGTM-SANTE et tous les syndicats de la sante appellent les hospitaliers de tous metiers à la mobilisation

Plus les gestionnaires font des économies, plus le gouvernement s’attaque à l’hôpital public en votant des orientations budgétaires qui aggravent la situation financière des établissements publics de santé : baisse des recettes des hôpitaux, baisse des tarifs, … conduiront à des déficits encore plus importants que ce nous observons aujourd’hui !
Dans le plus grand centre hospitalier de la Martinique, la pharmacie ne peut plus garantir sa mission, car endettée vis-à-vis de tous les fournisseurs.
L’application de la loi HPST sur le territoire sans concertation réelle et sans implication effective de représentants de professionnels du terrain, se traduit par des angoisses, du stress, mais aussi par des disfonctionnements, par l’absence de procédure et quand elles existent par leur méconnaissance de toute l’équipe...Lire la suite dans le document ci-dessous

Lire et imprimer le tract d'appel


Déménagement-coopération-fusion: l'envers du décors

Si le personnel du CHL  qui a déménagé sur Mangot-Vulcin a quitté ses meubles avec amertumes et une certaine nostalgie, c’est avec une très grande souffrance que le pôle mère-enfant a du faire ses paquets et c’est avec beaucoup de difficultés que les services d’accueil les ont reçu. Problèmes de contractuels par-ci problèmes de planning  par-là, ce n’était pas des conditions attendues par nos collègues...Lire la suite dans le tract ci-dessous

Le tract


CHU: Face à la politique insensée du gouvernement hospitaliers ensemble préparons la riposte

Lundi 23 mai se tient un CTE avec 1 point sur l’EPRD 2011.
Le gouvernement via l’ARS a diminué de 12,7 millions d’euros les recettes du CHU soit une baisse de 6,66% et un écart de près de 10% par rapport à l’année dernière.
Il a aussi et encore baisser sur le tarif des actes de 0,2%. Donc les efforts faits dans l’activité s’amenuisent,  voire s’annihilent.
L’année 2011 devrait se terminer avec un déficit minimum prévisionnel de 34 millions d’euros ! Malgré les efforts déjà effectués.
Le gouvernement ne met pas en application, la revalorisation du coefficient géographique à hauteur de 29% au lieu des 25%, ne prend pas en compte les 5 ans de non réponse sur ce problème. Il ne décide pas non plus de l’application de ce coefficient sur les consultations externes...Lire la suite dans le document ci-dessous

Document



Négociations Personnels non titulaires dans les 3 versants de la fonction publique

Ces négociations se sont déroulées du 11 janvier au 7 mars 2011. Elles ont donné lieu à 6 longues séances plénières présidées par le Directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat chargé de la Fonction publique et réunissant, outre les organisations syndicales représentatives sur les 3 versants, la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction Publique (DGAFP) et des représentants des employeurs territoriaux et hospitaliers.
Les Ministres François Baroin et Georges Tron ont, ensemble, dirigé l’ultime séance de négociation du 7 mars, étant par ailleurs venus l’un et l’autre, régulièrement, participer...Lire la suite  dans le doc de présentation.

Urgent: donnons notre avis

Avant la signature la CGT requiert l'avis de ses membres. En conséquence, en Martinique nos invitons les responsables, délégués, militants et adhérents à examiner et donner leur avis avant le 31 mars jour de la signature.




Yonn de nouvel

Yonn de nouvel: avril 2011


CH MARIN: Relevé de conclusions
du protocole de fin de conflit

Suite au mouvement de grève  du 07 Avril 2011, la Direction du CH du Marin, représentée par les membres du Directoire, et l'Organisation Syndicale CGT M Santé se sont rencontrées en négociation, un protocole d'accord a été signé.
Lire le protocole dans le document ci-dessous

Protocole de fin de conflit



CH-MARIN:Mobilisons-nous afin d’arrêter la dérive et d’améliorer nos conditions de travail

La C.G.T.M Santé du Centre Hospitalier du marin informe la population qu’un préavis de grève a été déposé auprès de la Direction de l’Etablissement le vendredi 01ier avril 2011, suite à l’échec des négociations du 22 Mars 2011.
Ce préavis prenait effet le jeudi 07 avril 2011. Une rencontre était prévue le mardi 05 avril 2011 mais, suite à l’absence de la Directrice, cette dernière n’a pas eu lieu. Une nouvelle proposition de rencontre a été programmée le mardi 12 avril 2011, mais n’a pas abouti...Lire la suite dans le communiqué et le tract ci-dessous

Communiqué de la CGTM - CH du Marin

Mobilisons-nous afin d’arrêter la dérive


A propos des déficits : Les travailleurs de la Santé et la population n’ont pas à en faire les frais !

Nous apprenons, suite à l’audit financier réalisé sur le Centre Hospitalier du Lamentin et le Centre Hospitalier de Trinité que les déficits cumulés sur ces 2 établissements sont respectivement de 41% du Budget au Centre Hospitalier du Lamentin soit 53 millions d’euro, de 32 % du budget au Centre Hospitalier de Trinité...Lire la suite dans le tract ci-dessous

A propos des déficits


CHU: compte-rendu CTE, Mi sa yo di, mi sa yo fè !!!

CTE du 24 mars 2011


Section de l’hôpital local du François

Malgré des propos mensongers sur l’un des responsables de la CGTM Santé qui, selon les dires des membres de « l’autre organisation syndicale »,  n’a jamais rien fait pour quiconque, alors que, au contraire,celui ci œuvre au quotidien afin que les droits de TOUS soient respectés, la CGTM Santé a apporté la preuve de son efficacité....En savoir plus dans le doc ci-dessous

Suite audience du 14 mars 2011


CHU: Collègues de nuit ceci vous concerne, planning.

Au CTE du 24 mars, la direction dans l’optique d’accorder des récupérations au personnel de nuit soumettra  à l’avis des membres du CTE : de nouveaux cycles de nuit sur 4 semaines pour vous.
 Ces cycles devraient permettre de récupérer des jours fériés programmés sur ce cycle, de résorber le volume de récupération.
En effet, il y a des collègues qui totalisent 70 jours de récupération, d’autres 20 jours… Lire la suite dans le tract ci-dessous

Tract: Plannig de nuit
guide pratique planning de nuit
Planning de nuit
Cycles de nuit


CHUFF : Le Personnel de la GTC (Gestion Technique Centralisée) reste mobilisé.

Il a été reçu avec une délégation de la CGTM-Santé par la Direction le 16/3 comme prévu. Le préavis de grève pour ce jeudi 17 a été suspendu et non levé, en attendant une modification du planning de ce weekend, le relevé de conclusion de la réunion et la confirmation de la tenue d’une réunion le 29 mars pour la mise en place des engagements de la Direction sur :
Le remplacement d’un agent dans le roulement
La nomination d’un responsable coordinateur
La confirmation de l’ouverture de concours pour le recrutement des contractuels.
Les promesses de la Direction ne suffiront pas : nous attendons leurs mises en œuvre.
Le personnel est prêt à démarrer la grève si la Direction ne fait pas le nécessaire !



ESAT de Bellefontaine: les travailleurs dénoncent

Le mouvement de colère à l’ESAT (ex CAT) de Bellefontaine s’amplifie. Loin de trouver un consensus pour sortir de la crise sociale, la présidente  Mme Annie RAMIN et sa directrice Mme Béatrice PELAGE-VALERE, s’obstine à mépriser le personnel et les travailleurs handicapés.
..Lire la suite dans les docs ci-dessous

Tract ESAT
Qui veut démanteler l'AAPH


Les personnels de plusieurs hôpitaux mobilisés au siège de L’Agence Régional de Santé


Cliquez pour agrandir

Depuis déjà plusieurs mois et au cours de plusieurs mobilisation, le personnel hospitalier  dénonce la précipitation qui prévaut dans la mise en place du Projet médical de territoire.
L’ARS semble être sourd aux inquiétudes du personnel. Le personnel de différents hôpitaux mobilisé au siège de l’ARS réclame le déménagement de la totalité des lits de maternité du CHL vers le nouvel hôpital de Mangot-Vulcin, une relocalisation sur la Maison de la Mère et de l’enfant pourrait se faire très progressivement… Ecoutons les explications Magalie BONHEUR (Sage-femme au CHL) en page GTM WEB-TV

Tracts du CHU et du CHL à la suite du mouvement


Grève dans la santé à compter du MARDI 22 FEVRIER.

La CGTM-SANTE réuni à la Maison des Syndicats ce mardi 15 février 2011-02-15
Constate qu’aucune avancée n’a été obtenue lors de la réunion tenue ce jour avec la direction de l’ARS  dans le cadre du préavis de grève de 24h reconductible.
En conséquence, la CGTM-SANTE invite tous les travailleurs à se préparer à un mouvement d’ensemble à compter de mardi 22 février aux heures d’embauche.
Une rencontre est prévue avec les autres syndicats de la SANTE pour une action unitaire.

Tract d'appel


Nos salaires, nos emplois et l'offre de soins sont menacés.

Le déménagement du CH Lamentin vers le CH Mangot Vulcain devrait se faire selon l’ARS et les directions des établissements en même temps que les Transferts de certains services entre le CHU, le CHL, le CHT dans le cadre du  CHU Unique de la Martinique
L’ARS dit que son objectif est de freiner le déficit.
Mais aucune démonstration n’a été faite dans ce sens. Au contraire, les équipes ne sont pas préparées, les locaux des services ne sont pas prêts,...Lire la suite dans le document ci-dessous

Lire le tract


La CGTM-SANTE refuse de cautionner une remise en cause de l’hôpital public au profit du privé.

Conférence de presse de la CGTM-SANTE du 4 fevrier: Dans la perspective du C.H.U. unique de la Martinique et dans le cadre du projet médical intégré, un certain  nombre de modifications sont en cours au niveau des 3 établissements M.C.O. (Médecine Chirurgie Obstétrique) de la Martinique que sont le Centre Hospitalier du Lamentin, le Centre Hospitalier de Trinité, le Centre Hospitalier Universitaire.Ces modifications dans la répartition des activés obéissent aux dires des responsables à la suppression de doublons, à la pénurie de certains professionnels et aux économies nécessaires pour tenter de résorber les déficits importants de ces établissements.
Ces modifications se font dans la précipitation et sans tenir compte de l’avis des professionnels exécutants que nous sommes.
 
Cela aura à coup sûr des conséquences sur la sécurité, sur les finances, sur les prestations au public et sur nos conditions de travail.
 
Exemple : selon l’ARS, le service de la Maternité du Lamentin doit être transféré. Mais les services du C.H. Trinité et de la M.F.M.E. censés les héberger ne sont pas prêts. Le personnel n’a que des indications très générales sur son affectation.
 
D’autres services comme l’Orthopédie ont été divisés entre membre supérieur et membre inférieur mais semblent aujourd’hui rester tous sur le même établissement…
 
L’administration veut en même temps déménager sur Mangot Vulcin et opérer des restructurations sans que l’ensemble des dispositions soient vraiment et totalement étudiés.
 
Tout cela crée angoisse, inquiétude, stress dans des établissements où les conditions de travail sont difficiles voire exécrables dans certains services.
En conséquence, la CGTM-Santé prend position contre le transfert de la Maternité du Lamentin dans de telles conditions. Et il en sera de même de tous les services pour lesquels la sécurité n’est pas garantie, de même que les effectifs ou les locaux.
 
La CGTM-Santé se positionne pour que toutes les activités qui relèvent du secteur public aujourd’hui puissent se poursuivre voire se développer. En aucune manière, nous ne voulons cautionner une remise en cause de l’hôpital public au profit du privé. Nous voulons aussi que tous les emplois titulaires, stagiaires, contractuels soient maintenus.
 
Les autorités de tutelle le déclarent mais nous savons qu’il nous faut être vigilant. Car les orientations du gouvernement sont de privatiser l’hôpital public.
 
Nous devons rencontrer à notre demande l’ARS Lundi 07 Février à 15H. Nous saurons probablement clairement ce jour ce qui sera déménagé ou pas.
 
Si les réactions de l’ARS vont à l’encontre des intérêts de la population et des hospitaliers, nous serons amenés à nous mobiliser.

Ecoutons encore quelques explications du secrétaire de la section santé du Centre Hospitalier du Lamentin: Manuel GALAP, en page CGTM WEB-TV
 



Passage de xavier Bertrand



Les 27 et 28 janvier la CGTM-SANTE a tenu son Assemblée générale annuelle de bilans


Cliquez pour agrandir

Autour de 230 travailleurs de la santé ont participé pendant 2 jours à l’assemblée générale annuelle de bilan de la CGTM-SANTE. Des travailleurs d’autres syndicats de la CGTM étaient présents ainsi que des camarades des syndicats CGT de France,  de Guadeloupe et de Guyane. Les débats,  riches des intervention de nombreux camarades, ont porté notamment sur les problèmes liés aux restructurations  et la création d’un grand CHU, sur la remise en cause des acquis…. a noter l'intervention très appréciée du professeur Max MICHALON sur les effets conjugués du stress et du veilliesement sur les professionnels de santé.
Ecoutons les explications de Ghislaine JOACHIM-ARNAUD en page CGTM WEB-TV

Les résolutions
- Dernières modifications : 05/02/2011


Projet médical intégré CHU unique de la Martinique.
Ou en sommes-nous ?

 L’Agence Régionale d’Hospitalisation puis l’Agence Régionale de Santé et les directeurs des hôpitaux se sont mobilisés sur la réalisation d’un Centre Hospitalier Universitaire unique de la Martinique dans le cadre d’un projet médical intégré.Ce « projet » en gestation depuis plusieurs années avait au départ nécessité, une mobilisation de la CGTM-Santé en direction de l’ARH pour exiger et obtenir que « ce projet » soit présenté à toutes les composantes représentées dans les Conseils d’administration des hôpitaux...Lire la suite dans le document ci-dessous

Document


Centre Hospitalier de TRINITE: Mobilisation USLD

Le Personnel de l’unité de soins de longue durée (USLD) du CH Louis Domergue de Trinité, soutenu par le syndicat CGTM-Santé : 
  Dénonce les conditions dégradées de travail, d’hygiène, et de sécurité qui s’accentuent du fait d’une non prise en considération des demandes incessantes du personnel, et des besoins des personnes hébergées.
  Interpelle les décideurs : Direction, ARS et Conseil Général, signataires de la convention tripartite, sur les difficultés rencontrées par le personnel pour assurer une prise en charge de qualité et digne pour les personnes dépendantes.
Lire la suite dans les documents ci-dessous.

Lettre à direction, ARS et CA
Etat des lieux


Adhésions

Bulletin d'adhésion
Tarif des adhésions


Journal de la santé

Télécharger, lire et imprimer ici les récents journaux de la santé.

Bulletin février 2011
Bulletin novembre 2010
Bulletin mars 2010
Bulletin janvier 2010
Bulletin octobre 2009
Bulletin Mai 2009
Bulletin Janvier 2009

  Qui sommes nous


La CGTM-SANTE est le syndicat du secteur de la santé et du médico-social de la Confédération Générale du Travail de la Martinique.
La CGTM-SANTE est implanté dans 29 établissements publics et privés. La CGTM-SANTE est le syndicat majoritaire dans le secteur de la santé depuis de nombreuses années. Elle est de ce fait le syndicat qui possède le plus de représentants dans les instances départementales et au niveau de la plupart des établissements.

Chaque année la CGTM-SANTE organise une assemblée générale pour faire le bilan de ses activités et désigner ses responsables


Pour nous joindre:
tél: 0596552349
      0596571217

Nous écrire
E-mail:contact-sante@cgt-martinique.fr



Accueil - La CGTM - Travail - Société - Nos syndicats - Juridique - Se syndiquer - CGTM WEB-TV - International - Contact - Photos - Culture -
© CGT MARTINIQUE