Login   
Nos syndicats 
Agriculture
AFPA
Transport Aérien
Animateurs sociaux
Cabinets médicaux
CFTU
Commerce (CSECAM)
CTM
BTP
Dockers
Employés de pharmacie
Finances Publiques
Municipaux
Missions locales
Martinique première
Métallurgie
ONF
Pompiers
Produits pétroliers
PROTECTION SOCIALE
PTT (France-télécom et la poste)
RSI
La Santé
SEM-CGTM: Syndicat de l'électricité de la Martinique
SEEMD-Didier
Education SMPE-CGTM
Usine du GALION
Usine de valorisation des déchets
Nos syndicats > La Santé

Présentation de la CGTM Santé



Des idées au service de L’action collective et revendicative


SES PRINCIPES

- Affiliée à la C.G.T.M. (Confédération Générale du Travail de la Martinique)
- Adopte ses statuts dont voilà quelques extraits :
«Considérant que l'émancipation des travailleurs ne peut être que l'œuvre des travailleurs eux-mêmes...»
«Considérant que le syndicat qui se cantonnerait dans un isolement regrettable, commettrait la même erreur que le travailleur isolé, il y a donc nécessité que les syndicats de l'île s'unissent dans une puis­sante organisation pour lutter efficacement contre toutes les inéga­lités, toutes les oppressions, contre les injustices de tous ordres...».
«La Confédération a pour but :
- d'élever le niveau intellectuel et moral de tous les tra­vailleurs, d'en faire des hommes conscients, responsables de leurs devoirs et de leurs droits.
- de lutter pour : la suppression de l'exploitation capitaliste, la supression de toutes les formes de colonialisme, la construction du socialisme dans la démocratie.
- De créer par tous les moyens des rapports constants entre nos syndicats et le reste de la population, afin de rallier l'opinion publique à l'heure des revendications ouvrières et surtout en cas de grève».



SON IMPLANTATION

Composée de salariés d'entreprises privées et publiques, la CGTM-SANTÉ est forte de plus d'un millier et demi d'adhérents regrou­pés par section syndicale et par établissement.
Nous sommes implantés :

Etablissements publics: CH du Lamentin, CH du Carbet, CH de Trinité, CHU de Fort-de-France, CH du Saint-Esprit, CH du Marin, CH du François, CH de Saint-Pierre, Maison de Retraite du Robert, Maison de Retraite des Anses d'Arlet, Maison de Retraite du Prêcheur, CH des Trois-llets, CH de St-Joseph, CHI du Lorrain - Basse-Pointe, CHS Colson, CHNC= MR du PRECHEUR, CH du CARBET,CH de SAINT-PIERRE

MR les Gliciridias, Clean Building, la Valériane, Association Sainte Famille, Maison de Retraite du Lamentin, L'Association La Ruche, Logis Saint-Jean, ADAPEI, ATIR, Labos privés, CAEFP, Sté d'Hygiène de la Martinique, ESAT Bellefontaine, ESAT Rivière Pilote, ESAT Rivière L'Or.



SES REGLES DE FONCTIONNEMENT

Tous les adhérents de chaque section sont conviés chaque année à une assemblée générale de bilans et de renouvellement de leur comité ou bureau de section.

- A l'échelle de la Martinique, tous les adhérents de la Santé sont conviés chaque année pendant 2 jours à une Assemblée Générale de bilans pour décider de l'orientation pour les mois à venir et élire les instances de direction et de coordination que sont : le Comité Santé, et la Commission de Contrôle Financier.

- Chaque fois qu'un problème important se pose, il est soumis à l'appré­ciation des travailleurs dans des réunions ou assemblées générales pour décider de l'action que tous ou la majorité sont prêts à mener.

- Des délégués, militants et responsables ne décident pas à la place des travailleurs.

- Des Commissions de travail existent :

* La commission Jeunes ;
* La Commission Journal ;
* La Commission Culture et Loisirs ;
* La Commission Etude des textes ;
* La Commission Education ;
* La Commission des Œuvres Sociales ;



SES REVENDICATIONS

·          Maintien du pouvoir d'achat, augmentation des salaires ;
.         Répartition du travail entre tous sans perte de salaire
.         Indexation des salaires, des pensions et des minimas sociaux sur les augmentations des prix (échelle mobile)
·         Transformation des emplois précaires en emplois pérennes.
·         Titularisation des auxiliaires, des contractuels et des emplois précaires ; Remplacement du personnel absent ;
·         Accès d'un plus grand nombre à la formation professionnelle ;
·         Création d'emplois supplémentaires à temps complet et permanent ;
·         Egalité professionnelle homme-femme et respect de la dignité ;
·         Respect et application de nos droits statutaires en matière d'évolution de carrière, suppression des quotas ;
·          Maintien de la retraite par répartition ;
·         Retour aux 37,5 annuités calculés sur les 10 meilleures années dans le privé ;
·          32 H équipe de jour, 25 H de nuit, 20 H pour un membre du couple ayant les enfants à charge sans perte de salaire;
·          Lutte contre toutes les formes de harcellement et de discrimination ;
·          Du matériel adéquat et en quantité suffisante pour remplir correctement notre activité professionnelle dans le respect des usagers ;
·          Service public de qualité disposant de l'argent public pour remplir correctement sa mission au service de la population.



SES PRINCIPALES ACTIVITES

- Fonctionnement : Comité ou Bureau
Commission Assemblée Générale
Réunion dans le cadre de l'heure d'information syndicale.
- Préparation et intervention de nos représentants dans les instances statutaires : CAPL, CAPD, CTE, ÇA, CHSCT, et autres.: ANFH,CGOSHM...
- Autres types d'activités :
·          Réunion d'information... Conférence
·          Journée INFO-EXPO
·          Enquête

- Activités de culture et détente : sortie, marche, visite, rencontres fraternelles ;
- Âctivités éducatives : stage de formation syndicale ;
- Activités de propagande et d'information : journal, tract, affiche, banderole|



INSTANCES STATUTAIRES

Dans les instances de représentation du personnel que sont les CAPL, les CAPD, les CTE, le pouvoir des délégués du personnel est limité. Cette limite a été définie par les députés, les sénateurs et les membres du gouvernement qui n'ont donné qu'un rôle consultatif aux délégués.

Dans chacune de ces instances, les représentants des travailleurs donnent leurs avis, mais ne décident pas. C'est toujours la direction qui décide. Alors aucun représentant du personnel quelle que soit son étiquette ne peut à l'avance vous garantir votre passage en classe supérieure ou l'augmentation de votre note ou quelque autre promotion.
Dire cela, ne signifie pas qu'il faille laisser les mains libres aux directeurs. Mais défendre bec et ongle correctement les tra­vailleurs ne signifie pas non plus qu'on aura gain de cause, coûte que coûte.
Malgré ces limites

• Quel intérêt avez- vous à savoir ce qui se passe dans ces instances ?
• Comment donner à vos représentants de la force ?
• Pouvez vous influer sur les choix de ceux qui décident réellement ?

Seule la crainte des actions et des mobilisations du per­sonnel c'est-à-dire la crainte de ses capacités réelles d'agir peut amener les dirigeants des établissements à respecter le point de vue des délégués du personnel.

Tout travailleur a donc intérêt à suivre ce qui se passe dans ces instances. Ceci de différentes manières :

* En donnant son avis préalablement aux réunions statutaires.
* En s'informant sur les comptes rendus écrits qui sont tou­jours faits par la CGTM-SANTE.
* En interpellant les responsables syndicaux chaque fois que des questions nécessitent une action collective.

Tout travailleur doit aussi être conscient que la force du syndi­cat ne découle pas de l'intervention d'un ou de plusieurs délé­gués mais de l'action collective des travailleurs. Les militants de la CGTM-Santé n'agissent pas à la place des travailleurs mais avec eux.



REJOINS LA CGTM-SANTE

La C.A.P.L. comme la C.A.P.D. donne son avis sur :
- La titularisation
- La révision de note
- La demande de formation continue
- Le changement d'échelon ou de grade ou le passage à une classe supérieure
- Les sanctions (rétrogradation, licenciement)... pour insuffisance professionnelle.

En un mot elle émet son avis sur l'ensemble du déroulement de la carrière.

Le C.T.E. donne son avis sur :
- la transformation ou fermeture de service ;
- Les conditions et l'organisation du travail ; (les effectifs, l'horaire, modernisation des technique, transformation de poste, etc...) ;
- Les emplois dont les règles ne sont pas fixées par des dispositions législatives ou réglementaires ;
- Les critères de répartition de la prime de service ;
- La politique générale de formation adoptée et illustrée par le plan de formation...

Sont électeurs pour les CAPD et CAPL les salariés titualires et pour le CTE sont électeurs les salariés titulaires, stagiaires et contractuels permanents.

Ces élections se font tous les quatre ans.

Celui ou celle qui veut faire acte de candidature sur la liste de la CGTM-SANTE doit prendre contact avec un responsable CGTM-SANTÉ de son établissement.


Accueil - La CGTM - Travail - Société - Nos syndicats - Juridique - Se syndiquer - CGTM WEB-TV - International - Contact - Photos - Culture -
© CGT MARTINIQUE